10 histoires incroyables sur LA FAMILLE ADDAMS

Posté par michael le mardi 31 octobre 2017 il y a 1 semaine

Née dans les colonnes du New Yorker en 1938 sous la forme d’une bande-dessinée, la création de Charles Addams, La Famille Addams, a été adaptée sous tous les formats depuis, de la sitcom dans les années 60 et 90 au dessin-animé dans les années 70 et 90 en passant, bien sûr, par le cinéma dans les années 90. Voici dix histoires incroyables que vous ne connaissiez peut-être pas sur la famille la plus tendrement macabre de la pop-culture.

1. Le producteur Scott Rudin a eu l’idée de faire un film de La Famille Addams en voiture

Il a raconté au Los Angeles Times qu’il revenait d’une projection dans un van plein de cadre de la 20th Century Fox, le studio dont il était alors le Président de la production. “Tout le monde était là - les patrons du studio Barry Diller et Leonard Goldberg ainsi que le directeur marketing Tom Sherak- quand les enfants de Tom ont commencé à chanté le thème de La Famille Addams. Et tout d’un coup, tout le monde dans le van s’est mis à chanter le thème mot pour mot, note pour note.” Le lendemain, il déjeunait avec Diller et Goldberg et leur proposait de faire un film de La Famille Addams. “Il n’y a pas eu beaucoup de débat. Ils ont juste dit ‘allons-y’!”

2. Le réalisateur Barry Sonnenfeld était loin d’être le premier choix pour réaliser La Famille Addams

La Famille Addams est le premier film de Barry Sonnenfeld qui était alors connu à Hollywood comme directeur de la photographie pour des gros succès comme Quand Harry rencontre SallyBigMisery après avoir été révélé par les premiers films des frères Coen (Sang pour Sang, Arizona Junior). C’est son agent qui le supplia de passer à la réalisation, comme il l’a raconté au LA Times: “Il a dit que si je ne réalisais pas un film dans l’année, il lécherait son tapis.”. Mais il s’est retrouvé là après que de nombreux autres réalisateurs ont refusé le job. Il a ainsi raconté que le producteur Scott Rudin pour maintenir la pression sur son réalisateur débutant changeait le nom sur sa chaise tous les matin. Il a eu droit à Joe Dante (Gremlins), Terry Gilliam (Fisher King), David Lynch (Blue Velvet) et le premier choix, Tim Burton (Edward aux mains d’argent). Après le succès de La Famille Addams et sa suite, il réalisera un autre gros succès avec Men In Black et ses deux suites.

3. Le rôle de l’Oncle Fétide n’était pas, au départ, pour Christopher Lloyd

L’acteur de Retour vers le futur était en fait le troisième choix pour incarner l’Oncle Fétide. Devant lui, les producteurs lui préférait Danny De Vito (La Guerre des roses) et Bob Hoskins (Qui veut la peau de Roger Rabbit).

Pour la petite anecdote, l’Oncle Fétide était incarnée dans la série par Jakie Coogan, plus connu comme “le Kid” de Charlie Chaplin.

4. La pression sur Barry Sonnenfeld pendant le tournage s’est avérée presque insoutenable

En 1991, il disait au magazine Empire: “J’ai perdu six kilos rien que pendant les dix premières semaines. La tension était juste incroyable.” Résultat: trois semaines après le début du tournage, il s’évanouit : “J’étais debout derrière une chaise quand j’ai commencé à ressentir une énorme pression sur ma poitrine, comme si quelqu’un soufflait dans un ballon à l’intérieur de moi. Avant que je comprenne ce qui m’arrivait, j’ai eu des vertiges, ai essayé de m’assoir et, bam, je me suis évanouis.”

5. Les problèmes se sont accumulés non stop sur le tournage de La Famille Addams

Le directeur de la photographie du film, Owen Roizman, a quitté le tournage après cinq semaines de tournage car il avait un engagement sur un autre film. Il a été remplacé par Gale Tattersall qui, après quelques jours, s’est retrouvé avec une infection des sinus qui l’a empêché de continuer le film. Barry Sonnenfeld n’a alors pas eu le choix d’occuper le double poste de chef opérateur -son ancien métier- et de réalisateur. C’est ensuite l’acteur principal, Raul Julia (Gomez Addams), qui a dû faire face à des problèmes de santé quand un vaisseau sanguin de son oeil a éclaté. Et pour finir, c’est la femme de Barry Sonnenfeld qui est tombé malade et a été hospitalisé à New York forçant le réalisateur a interrompre le tournage à Los Angeles pour la soutenir.

6. Les acteurs ont fait grève sur le tournage

Barry Sonnenfeld a raconté à Vulture: “Deux semaines avant le début du tournage de La Famille Addams, quand nous avons commencé les répétitions avec tous les acteurs, tous les acteurs se sont rebellés car le film que Scott Rudin et moi avions prévu de tourner avait ce truc où on n’était jamais vraiment sûr si Fétide était un imposteur ou non. Le jour où nous avons commencé à répété, je m’en rappelle très bien, le porte-parole que tous les acteurs -Raul Julia, Anjelica Huston-  avait choisi pour parler à leur place était Christina Ricci, alors âgée de 10 ans. Elle a donné ce discours passionné arguant que Fétide ne devait pas être un imposteur. En fait, le seul acteur qui s’en fichait était Christopher Lloyd, qui jouait Fétide! Il s’en fichait mais tous les autres acteurs se sont rebellés pour ça. On a donc totalement changé ce point dans le scénario pour satisfaire les acteurs. Mais ils avaient raison. C’est une meilleure façon de faire.”

7. Anjelica Huston a eu une curieuse source d’inspiration pour jouer Morticia Addams

Si Cher était très intéressée par le rôle, Scott Rudin avait toujours eu en tête de confier le rôle de Morticia à Anjelica Huston. Ayant grandi en Irlande, la fille du célèbre réalisateur John Huston, ne connaissait pas la série télé des années 60. Plutôt que l’interprétation de Carolyn Jones, elle se tourna donc vers le documentaire de 1975, Grey Gardens retraçant l’histoire de la tante et la cousine de Jackie Kennedy retrouvée vivant dans une vieille demeure décrépie des Hamptons au beau milieu des déchets et des crottes de chats. “J’étais fascinée par la façon dont elle avait trouvé une certaines sérénité dans leur excentricité. Vous réalisez que ce n’est pas grave si tout le monde vous trouve bizarre. Vous acceptez votre propre excentricité”, racontait l’actrice au LA Times.

8. Anjelica Huston devait endurer un petit supplice pour se fondre dans la peau de Morticia Addams

“Morticia a des formes que seul un dessinateur peut dessiner”, disait Sonnenfeld à Entertainment Weekly. “On glissait Anjelica dans un corset en métal qui créait des hanches artificielles impossibles à avoir dans la réalité. L’actrice disait alors: “Venu l’après-midi, je pouvais avoir un très gros mal de tête à cause de mes différents costumes sadomasochistes. Comme je ne pouvais pas m’allonger ou me reposer, c’était exténuant.”

9. Le film a changé de studio en plein tournage

Fait rare à Hollywood, La Famille Addams, qui a été développé au sein du studio Orion (propriétaire des droits d’adaptation de la bande-dessinée), a changé de studio en plein milieu du tournage. La société indépendante, pourtant responsable de succès colossaux comme Danse avec les loups ou Le Silence des Agneaux, était dans de telles difficultés financières qu’elle décida de vendre le film en tournage à la Paramount. Scott Rudin a raconté comment ça s’est déroulé au LA Times : “J’ai d’abord entendu la rumeur par la journaliste du Hollywood Reporter Andrea King et je lui ai dit qu’elle était folle. Après tout, je travaillais avec les types d’Orion tous les jours. Ils m’auraient dit. Pareil avec Paramount avec qui j’avais de très bonnes relations et un autre film en tournage. Alors ils me l’auraient dit. Mais quand j’étais au téléphone avec (le chef de production de Paramount) David Kirkpatrick, tout d’un coup (le président du studio) Frank Mancuso prend la ligne et me demande comme se passe le film. C’est là que j’ai réalisé que quelque chose se passait.”

10. Dès sa sortie, La Famille Addams s’est pris un procès

David Levy, le producteur de la série télé des années 60, a porté plainte contre Paramount et Orion arguant que le film empruntait énormément d’éléments de sa série, et non de la bande-dessinée de Charles Addams. En effet, la série a inventé de nombreux éléments qui n’étaient pas dans la création de Charles Addams, comme le nom des personnages (le nom “Mercredi” a même été inventé par la compagnie de jouets produisant le merchandising de la série), le personnage de cousin machin, l’amour de Gomez pour les trains miniatures qui explosent ou La Chose représenté comme une main coupée. Le procès s’est finalement réglé à l’amiable.

Sources Images : tumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblr

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés