10 raisons de regarder PACIFIC RIM de Guillermo Del Toro

Posté par michael le jeudi 28 septembre 2017 il y a 2 semaines

1. L’histoire

Des gigantesques créatures, les «Kaiju», ont ravagés les villes côtières pendant des années. Pour les combattre, une arme d’un genre nouveau a alors été mise au point : de gigantesques robots, les «Jaegers», contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie grâce à une passerelle neuronale baptisée le «courant». Alors que la majorité des Jaegers ont été détruit dans leur combat avec les Kaiju, un ancien pilote (Charlie Hunnam) et une jeune femme en cours d’entraînement (Rinko Kikuchi) doivent faire équipe pour manoeuvrer un Jaeger d’apparence obsolète.

2. Guillermo Del Toro

Révélé au début des années 90 par Cronos, un détournement très malin du mythe du vampire, le mexicain Guillermo Del Toro s’est exilé rapidement à Hollywood où il a pu donné libre court à son imagination sans bornes pour créer les plus incroyables bestiaires du cinéma des années 2000-10 avec, notamment les films d’horreur Mimic et Crimson Peak, les films de super-héros Blade 2Hellboy et Hellboy 2Parallèlement, il a tourné plusieurs films très personnels en Espagne dans sa langue natale comme Le Labyrinthe de Pan ou L’Echine du Diable.  Son dernier film, The Shape of Water, l’histoire d’amour entre une jeune femme muette et une créature de laboratoire, a reçu le Lion d’or au Festival de Venise.

3. Le robot porn

C’est l’expression exacte que Guillermo Del Toro a utilisé pour expliquer le concept de son Pacific Rim: un film avec des robots et des monstres qui se mettent sur la gueule. Pas plus compliqué que ça. “C’est un film où le plus dur a été de continuer à faire des choses simples. Ca ne veut pas être un blockbuster estival dystopique et existentiel qui s’approprie un genre très apprécié et vous montre la face sombre de l’humanité. Quand les gens disent qu’ils aiment les chiots et les chatons, moi, j’aime les monstres et les robots et je souris quand j’entends ces mots”, disait-il à MTV.

4. Une vaste mythologie

Derrière l’histoire de Pacific Rim, aussi simple soit le concept, il y a toute une mythologie, de la conception des Jaegers jusqu’à l’histoire des Kaiju, leur apparition sur Terre etc. “C’était dur de créer un monde qui ne venait pas d’un comic-book qui aurait sa propre mythologie. On a dû sacrifier de nombreux éléments pour tout caser dans le premier film. Par exemple, “le courant” était un concept intéressant. Il y avait ce portail qui ouvrait un trou dans le tissu de l’univers. Quels étaient les outils qu’ils utilisaient”, disaient ainsi Del Toro en 2014 au moment d’annoncer la suite du film.

5. Charlie Hunnam

“Je connais Guillermo depuis des années. Il m’avait repéré pour le rôle du prince dans Hellboy 2. J’ai fait une très mauvais audition mais il m’a quand même sélectionné pour faire des essais maquillages. Je pense qu’entre ma mauvaise audition et le maquillage qui ne m’allait pas comme il voulait, il a décidé de prendre quelqu’un d’autre. Mais j’imagine qu’il m’a toujours gardé dans un coin de sa tête, notamment parce qu’on a Ron (Perlman, acteur de Sons of Anarchy et acteur fétiche de Del Toro depuis Cronos, NDLR) en commun. J’ai donc toujours eu de petits messages me disant qu’il appréciait beaucoup mon travail sur Sons of Anarchy. Il m’a ensuite proposé un rôle dans Le Hobbit quand il devait le faire. Donc j’imagine qu’il a décidé assez tôt que ça pourrait être un film à faire ensemble. Il m’a appelé alors qu’il n’y avait pas encore de scénario. C’est la première fois que je signais un projet sans même avoir lu le scénario d’abord”, disait l’acteur à Moviehole.

6. Rinko Kikuchi

Un des éléments les plus jouissifs de Pacific Rim est l’extraordinaire mélange des cultures parmi les pilotes de Jaeger, tous s’associant dans un but commun. Parmi eux, il y a donc l’actrice japonaise Rinko Kikuchi, nommée au Oscars en 2007 pour son rôle dans Babel. Et qui dit Japon dit forcément monstres géants détruisant des villes (le producteur de Pacific Rim fera ensuite sa propre version de Godzilla) et robots géants (Goldorak etc.). “J’ai grandi avec beaucoup de films de robots et de films de monstres quand j’étais enfant. J’adore aussi l’animation comme Evangelion et Ghost In The Shell. Avoir ce rôle, c’était comme un rêve devenu réalité parce que les animations japonaises de super-héros ont toujours la petite fille qui devient un héros mais je n’ai jamais vu ça dans un film japonais”, disait l’actrice à MTV.

7. Idris Elba

Une réplique. Une seule réplique de l’acteur anglais vaut la peine de regarder Pacific Rim : “Aujourd’hui, nous annulons l’apocalypse!” Mieux que le discours du président dans Independence Day.

8. Charlie Day

L’acteur de la série It’s always sunny in Philadelphia, argument comique du film, joue un rôle original dans Pacific Rim, celui d’un scientifique plutôt rock’n’roll:  “Il veut paraître rock’n’roll et ça lui arrive de l’être mais parfois il ressemble plus à Rick Moranis. Un des concepts originaux était que mes parents étaient les scientifiques qui avaient créé la technologie des Jaeger. Il se rebelle contre les scientifiques en mode blouse blanche et noeud papillon. Il pense que ces types sont des rock-stars. Alors il porte des blousons de cuir, des bracelets, des bottes et a des tatouages. Mais son intelligence le trahit de temps en temps et il est un peu ringard”, disait l’acteur à MTV.

9. Les effets spéciaux

“Pacific Rim est une des expériences les plus joyeuses d’ILM car les trois choses que les animateurs aiment le plus au monde sont les robots, les monstres et les Cheetos, dans cet ordre. Avec Pacific Rim, ils avaient les trois!”, disait Guillermo Del Toro à propos du magnifique travail sur les effets spéciaux réalisé sur son film.

10. Les critiques

“Une oeuvre d'une modernité étourdissante, (...). Fignolé avec un soin maniaque pour peu que l'on inspecte ses subtiles coutures, "Pacific Rim" pose (...) un regard global sur l'univers qu'il met en place.” - Mad Movies

“Ces monstres antagonistes d'une hauteur vertigineuse dont toujours un éléments extérieur judicieusement placé (...) précise le rapport à leur environnement, sont la vraie réussite de "Pacific Rim", blockbuster d'été certes, mais qui porte l'indéniable signature de son concepteur.” - L’Ecran Fantastique

“La guerre menée par les Jaeger (...) contre les Kaiju (...) est absolument dantesque. La 3D, d’excellente qualité, donne aux effets spéciaux une dimension impressionnante.” - Le Parisien

“Guillermo del Toro revient avec un pur délice de cinéma de science-fiction (...) Bonne nouvelle, ça déménage et pas qu’un peu.” - 20 Minutes

“Qui, à part Guillermo del Toro, pouvait ainsi fusionner blockbuster et film d'auteur et célébrer les noces monstrueuses de Freud et Godzilla ?” -Télérama

Sources Images : tumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblrtumblr,

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés