10 histoires incroyables sur ERIN BROCKOVICH avec Julia Roberts

Posté par michael le jeudi 2 novembre 2017 il y a 1 semaine

Basé sur une histoire vraie, Erin Brockovich raconte l’histoire d’une mère célibataire (Julia Roberts) qui devient assistante juridique dans un cabinet d’avocat avant de mener un combat contre une multinationale de l’énergie (PG&E) polluant l’eau d’une petite ville californienne. Voici dix histoires incroyables que vous ne connaissiez peut-être pas sur le film de Steven Soderbergh qui a valu à Julia Roberts sa première victoire aux Oscars.

1. C’est un chiropracteur qui est à l’origine du film

Alors qu’elle est allongé sur la table de son chiropracteur, Carla Santos Shamberg entend parler par cette dernière d’une autre de ses patientes, Erin Brockovich. “Je ne pouvais pas y croire quand mon docteur m’a raconté l’histoire de son amie Erin. Ca semblait incroyable que cette femme deux fois divorcée avec trois enfants, qui n’avait pas d’argent, pas de ressources et aucune éducation, ait pu à elle toute seule monter ce dossier. Je me suis dit qu’elle serait le parfait modèle à suivre pour le nouveau millénaire”, raconte-t-elle. Carla en a alors parlé à son mari, Michael Shamberg, le producteur à l’origine de films comme Pulp Fiction, Garden State, Bienvenue à Gattaca, Generation 90, Un Poisson Nommé Wanda et Hors d’atteinte, le précédent film de Steven Soderbergh.

2. La vraie Erin Brockovich voulait Goldie Hawn pour le rôle principal

Erin Brockovich racontait à The Independent des discussions qu’elle avait avec Ed Masry, l’avocat qui lui donna sa chance et l’autorisa à enquêter sur PG&E : “Il me demandait toujours qui j’aimerai dans mon rôle s’ils faisaient vraiment un film de cette affaire. J’étais toujours mal à l’aise avec cette question. Je lui disais que je ne savais pas, que j’espérais quelqu’un de drôle comme Goldie Hawn. Et Ed me répondait qu’il pensait plutôt à quelqu’un comme Roseanne Barr. Et je lui disais d’aller se faire foutre en rigolant. Il me disait qu’il se foutait de qui me jouerait tant que ce n’était pas Julia Roberts car elle n’avait pas de seins et pas de grande gueule.”

3. Le salaire de Julia Roberts pour Erin Brockovich a battu des records

Pour ce rôle, l’actrice a été la première à toucher 20 millions de dollars. L’agent de la star a ainsi réussi à convaincre le studio Universal que c’était le prix qu’ils auraient payé pour un acteur masculin comme Tom Cruise, Jim Carrey ou Bruce Willis, Roberts ayant, à l’époque, enchaîné cinq succès au box-office. Depuis, des actrices comme Reese Witherspoon, Sandra Bullock ou Renée Zellweger ont également atteint cette somme avant que Roberts ne reprenne le record en étant payé 25 millions pour Mona Lisa Smile en 2003 (un investissement qui s’avéra cette fois beaucoup moins rentable pour le studio).

4. Albert Finney ne voulait pas du rôle de Ed Masry

Il incarne souvent des personnages bougons à l’écran. Il l’est aussi dans la vie. L’acteur Albert Finney (quatre fois nommé à l’Oscar du meilleur acteur) ne voulait pas du rôle car le planning de tournage le forçait à rester à Los Angeles beaucoup plus longtemps qu’il ne pouvait le supporter. C’est Danny De Vito, un des producteurs du film, qui réussit à convaincre la petite-amie de l’acteur, une agent de voyage, de dire à son bougon de fiancé que la production ferait un effort pour rassembler toutes ses scènes en même temps. Il a reçu une cinquième nomination aux Oscars (cette fois en meilleur second rôle) mais toujours pas de victoire.

5. Steven Soderbergh s’est beaucoup inspiré des Hommes du Président pour Erin Brockovich

Le réalisateur a raconté au New York Times à propos du thriller journalistique de 1976 avec Dustin Hoffman et Robert Redford : “C’est sans conteste un de mes films américains préférés de tous les temps. Et je l’ai beaucoup regardé quand je faisais mes deux derniers films, Erin Brockovich et Traffic. Dans les deux cas, nous essayions de faire des films divertissants sur des problèmes sérieux.”

Le réalisateur a également comparé Erin Brockovich à Rocky“C’est un film à la Rocky et ça me va tant que vous faites un bon film à la Rocky. Je pense que le premier Rocky est un très bon film. J’ai essayé de garder ça en tête.”

6. Le film est 98 à 99% réaliste, selon la vraie Erin Brockovich

“Ils ont pris très très peu de libertés. Une des libertés était que je n’étais pas Miss Wichita mais Miss Pacific Coast, ici en Californie. Steven Soderbergh pensait que ce serait mignon car j’étais originaire du Kansas”, raconte Erin qui apparaît dans le film dans le rôle d’une serveuse.

7. Le film n’inclut pas une partie majeure du combat de Erin Brockovich

Pendant son enquête, la vraie Erin Brockovich tomba malade, elle-aussi empoisonnée par l’eau déversée par PG&E. Elle passa plusieurs semaines à l’hôpital à cause de ça. Et si une scène a bien été filmée à l’hôpital, Steven Soderbergh décida finalement de la couper comme il le racontait dans les commentaires du DVD : “Je ne voulais pas que le gens pensent que ça allait être ce genre de films où le personnage principal attrape une maladie incurable. Ca a été un choix difficile de couper cette scène car Erin est vraiment tombée malade et a été hospitalisée pendant un moment.”

8. Le studio était très inquiet du langage fleuri du personnage

Le langage n’a pas été un problème mais le New York Times raconte qu’un spectateur laissa en commentaire, après une projection-test : “les premières 99 fois où j’ai vu ses seins ont été suffisants.”

9. Le juge du film est le vrai juge qui statua sur l’affaire

Le juge LeRoy A. Simmons est sorti de sa retraite pour filmer la scène qu’il avait vécu quelques années auparavant.

10. Steven Soderbergh a gagné l’Oscar du meilleur réalisateur en se battant lui-même

Le réalisateur était nommé dans la catégorie meilleur réalisateur à la fois pour Traffic et Erin Brockovich. Il a perdu pour ce dernier mais gagné pour le premier. C’était le troisième metteur en scène de l’histoire à être nommé deux fois la même année dans cette catégorie, après Frank Lloyd en 1930 (La Divine Lady, Drag et Le Torrent Fatal) et Michael Curtiz en 1939 (Les Anges Aux Figures Sales et Rêves de jeunesse).

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, giphy,

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés