11 histoires incroyables sur SHERIF FAIS-MOI PEUR sur RTL9

Posté par michael le mercredi 18 avril 2018 il y a 1 mois

Ce devait être une courte série de remplacement en attendant que la série Hulk revienne à l’antenne. Mais après sa première diffusion en janvier 1979, Shérif Fais-Moi Peur est devenu un véritable phénomène de société et une des séries les plus populaires du début des années 80. Voici onze histoires incroyables que vous ne connaissiez pas sur cette histoire de deux frères qui mettent à rude épreuve les nerfs du shérif local, qui a mis les redneck à la mode et donné naissance à une adaptation ciné vingt ans plus tard.

1. Shérif Fais-Moi Peur est basé (non officiellement) sur une histoire vraie

Dès l’âge de 12 ans, en Caroline du Sud, Jerry Rushing faisait du trafic d’alcool avec sa Chrysler 300D de 1958. La voiture, surnommée “Traveller”, en hommage au cheval du General Lee, avait été modifiée pour faire couler de l’huile sur la route et gêner les éventuelles voitures de police qui le poursuivrait. Il était alors souvent accompagné par son frère Johnny et sa cousine Delane tandis que son oncle Worley fabriquait l’alcool de contre-bande. Ses aventures ont été adaptées au cinéma en 1975 dans le film Moonrunners, dont ce sont inspirés les créateurs de Shérif Fais-Moi Peur.

2. Le Président de la chaîne CBS détestait la série

Agé de plus de 80 ans quand la série fut mise à l’antenne, William Paley, qui permit à la petite station de radio CBS de devenir une des trois plus grosses chaînes de télé d’Amérique, n’était pas un grand admirateur de la série, préférant l’humour plus subtil de Norman Lear ou Lucille Ball. Il décrivait ainsi Shérif Fais-Moi Peur de “pouilleux”.

3. La voiture recevait 35 000 lettres de fans par mois

Si les acteurs John Schneider et Tom Wopat étaient censés être les deux vraies stars de Shérif Fais-Moi Peur, c’est la Dodge Charger 1969 orange, affectueusement appelée “General Lee”, qui recevait le plus d’attention des fans. Des 60 000 lettres que recevaient la production chaque mois en 1981, 35 000 étaient en effet destinés à avoir plus d’informations et des photos de la voiture.

3. Luke Duke aurait pu être incarné par Dennis Quaid

Le célèbre acteur texan n’était pas encore la star de L’Aventure Intérieure ou Le Jour d’Après quand il passa le casting pour incarner le rôle de Luke Duke dont il était le grand favori. Mais le jeune acteur posa une condition: le rôle de Daisy Duke, la cousine de Bo et Luke, devait être offert à son épouse (de l’époque), l’actrice P.J. Soles (Carrie, Halloween, Rock N Roll High School...). Les producteurs la jugeant pas adaptée pour le rôle, ils offrirent le rôle de Luke à Tom Wopat et celui de Daisy à Catherine Bach.

4. John Schneider a obtenu le rôle de Bo Duke avec un gros mensonge

Le jeune acteur de seulement 18 ans et originaire de New York se fit passer pour un produit typique du sud, en jouant sur tous les clichés qui y sont associés (chapeau de cowboy, tabac à mâcher en bouche, bière à la main et accent à couper au couteau). Il a également menti sur son âge, l’annonce demandant un acteur entre 24 et 30 ans.

5. Catherine Bach portait des collants

Les mini-shorts en jeans de Catherine Bach sont devenus si iconiques que l’expression “Daisy Duke” est rentrée dans le langage courant américain pour désigner des mini-shorts en jeans découpés à la main comme ceux du personnage. Mais ils étaient si courts que la chaîne demanda aux producteurs que l’actrice porte des collants transparents en dessous pour éviter qu’on en voit trop. Un mythe s’effondre!

6. Nancy, la femme du Président Reagan, était une grande fan de Daisy Duke

Le poster que Catherine Bach envoya à son ancienne institutrice au moment où elle partit travailler à la Maison Blanche faisait, selon cette dernière, la grande admiration de la première dame.

7. Les acteurs de la série étaient un peu des divas

Il est de notoriété publique que Tom Wopat et John Schneider quittèrent (temporairement) la série en 1982 après qu’ils ont demandé une part sur les énormes bénéfices engrangés sur le merchandising de la série (190 millions de dollars en 1981). Mais ils n’étaient pas les seuls à poser ce genre d’ultimatum. James Best, qui incarnait le shérif Roscoe, arrêta la série pendant cinq épisodes car il n’avait pas de loges pour se changer. “Ma loge était des boites de contre-plaqué qu’ils avaient amené là en tracteur. Je tombais toujours dans la bout et me salissait. Et pour me nettoyer, je devais me tenir debout entre deux couvertures pendant quelqu’un m’arrosait avec un tuyau. J’avais 55 ans et je pensais que je pouvais avoir droit à une vraie douche.”, racontait Best au Ames Tribune. Ben Jones, qui incarnait Cooter le mécanicien, a lui quitté brièvement la série parce qu’il voulait que son personnage ait une barbe.

8. Une voiture miniature a été utilisée dans la dernière saison de Shérif Fais-Moi Peur

Pendant six saisons, tous les spectaculaires sauts de la General Lee ont été effectués par des cascadeurs à bord de véritables Charger (en 2001, il n’en restait qu’une, originale, en état de marche). Mais pour économiser, la production se tourna, lors de la septième et dernière saison, vers des voitures miniatures pour simuler les sauts. “C’était une grande source d’embarras pour nous tous”, raconta Wopat en 2014.

9. La célèbre “glissade de capot” a été inventée par la série

C’est devenu un cliché des films d’action (récemment moqué dans Mission Impossible 5) dont on oublie souvent qu’il a été inventé par Tom Wopat sur le tournage de Shérif Fais-Moi Peur. Toutefois, Wopat affirme que le geste était totalement accidentel et qu’il se blessa sérieusement avec l’antenne radio la première fois qu’il le tenta.

10. Le drapeau confédéré a été supprimé de tout le merchandising de la série en 2015

En 2015, après que la Gouverneur de Caroline du Sud demanda à supprimer toute mention et référence au drapeau confédéré (symbole de racisme) dans la culture pop, Warner Bros décida de l’enlever des jouets et autres merchandising lié à la série et à la General Lee qui l’a arboré pendant sept saisons. John Schneider a alors déclaré au Hollywood Reporter : “Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que le drapeau sur la General Lee devrait toujours être considéré comme un symbole de racisme. Est-ce que le drapeau est utilisé dans ce genre de situations? Oui, mais certainement pas par les Duke. Si le drapeau était un symbole de racisme, alors Bo, Luke, Daisy et Oncle Jesse seraient une bande de vieux racistes et ça ne pourrait pas être plus éloignés de la vérité.”

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, pinterest,

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés