10 raisons de regarder REAL STEEL avec Hugh Jackman

Posté par michael le jeudi 27 avril 2017 il y a 1 an

1. L’histoire

Dans un futur proche, depuis que les humains ont été remplacés sur les rings de boxe par des immenses robots, Charlie Kenton, un ancien boxeur, est devenu un manager blasé et un peu minable. Alors qu’il touche le fond, il retrouve son fils Max qui le pousse à construire et entraîner un nouveau champion à partir d’un vieux robot trouvé dans une décharge.

2. Basé sur un auteur culte de la science-fiction

Real Steel est basé sur la nouvelle Steel écrite par l’auteur culte Richard Matheson en 1956 pour The Magazine of Fantasy & Science Fiction. L’écrivain, à qui l’on doit également les histoires originales de Je Suis Une Légende avec Will Smith, Duel de Steven Spielberg, Hypnose avec Kevin Bacon, Au-delà de nos rêves avec Robin Williams ou The Box de Richard Kelly, avait également écrit l’adaptation de sa nouvelle comme un épisode de La Quatrième Dimension en 1963.

3. Les scénariste

Le scénario original de Real Steel a été écrit par Dan Gilroy qui a plus tard écrit Kong: Skull Island et réalisé le thriller Night Call avec Jake Gyllenhaal. Il travaille par ailleurs régulièrement avec son frère Tony, notamment sur Jason Bourne L’Héritage. Il a vendu le scénario de Real Steel à Paramount en 2003 qui l’a ensuite fait retravailler par John Gatins, un grand spécialiste du film de sport puisqu’il avait écrit l’excellent Coach Carter sur le basket, Hardball sur le base-ball, Dreamer sur la course hippique et Need For Speed sur la course automobile.

4. Un film de sport ressemblant à aucun autre

Real Steel ressemble sur de nombreux points à beaucoup de films hollywoodiens sur le sport, en particulier les films basés sur les sportifs/équipes d’outsider, ceux qui n’ont aucune chance de gagner sur le papier, des films comme Rocky, Rudy, Hoosiers, Slap Shot ou The Bad News Bears. Mais avec des robots  à la place des humains sur le ring, Real Steel donne la sensation de n’avoir jamais vu ces films auparavant. Tout semble frais, nouveau.

5. Un film avec du coeur

Real Steel est un film avec beaucoup d’effets spéciaux et de l’action mais ce n’est pas vraiment ce qui est important, comme le raconte le réalisateur Shawn Levy : “Je pense que, dès le premier jour, dès ma première réunion avec Steven Spielberg, je me suis dit que le plus important n’était pas les extraordinaires combats de robots mais l’histoire de rédemption du personnage de Hugh et les scènes entre le père et le fils.” 

Avec Real Steel, on pense ainsi inévitablement aux blockbusters pour toute la famille des années 80, des films chargés d’effets spéciaux et d’action mais aussi très riches psychologiquement, avec des personnages auxquels on s’attache, des films comme les Goonies, comme E.T., comme L’Aventure Intérieure ou Retour vers le futur.

6. Produit par Steven Spielberg et Robert Zemeckis

Pas étonnant, donc, de retrouver au générique de Real Steel des producteurs comme Steven Spielberg et Robert Zemeckis, qui avaient précédemment travaillé ensemble sur la trilogie Retour vers le futur, Qui veut la peau de Roger Rabbit ou Monster House. Real Steel a ce même côté action vintage qu’on retrouve dans ces productions Amblin ont fait rêvé tous les enfants des années 80 et au-delà.

7. Shawn Levy

C’est à Shawn Levy qu’ont doit une autre franchise très proche de ces productions Amblin des années 80, celle de la Nuit au Musée.

8. Des effets spéciaux entre vintage et hyper-modernité

Dans cet esprit de donner du coeur à l’histoire, les robots ont été réellement construits en animatronics afin que les acteurs aient quelque chose en face d’eux pour interagir. C’est la société Legacy Effect, créée par les anciens de Stan Winston Studio (Jurassic Park...) après la mort de ce dernier, qui s’est chargé de créer ces impressionnants 26 robots grandeur nature.

Pour les scènes de combats, Real Steel utilise toutefois la technologie de la motion-capture, utilisée par Robert Zemeckis dans les films Le Pôle Express, par Peter Jackson dans Le Seigneur des Anneaux et King Kong, par Steven Spielberg dans Tintin et surtout par James Cameron dans Avatar. Comme Shawn Levy l’a expliqué: “Ce sont de vrais boxeurs, se donnant vraiment les coups au corps à corps, avec des combinaisons remplis de capteurs et avec Sugar Ray Leonard et moi les dirigeant. Ils ont été ensuite convertis en robots et intégrés dans de vrais lieux.”

9. Hugh Jackman

L’acteur qui excelle toujours dans les rôles de charmeurs un peu cynique mais au grand coeur, a raconté : “Je vais être honnête. Quand j’ai entendu le pitch de Real Steel pour la première fois, je me suis dit que ce serait cool mais que ce n’était pas pour moi. Ensuite, j’ai lu le scénario et je me suis dit que le pitch ne reflète pas bien le film. Il y a beaucoup plus que ce à quoi je m’attendais. (...) Quand je l’ai lu la première fois, je l’ai fait avec mon fils. (...) Je lui ai dit : ‘hey, Oscar, et si on lisait ce scénario?’ Il m’a dit qu’il préférait lire Tintin. (...) Mais après dix pages, il m’a dit de continuer. Du coup, je lui ai lu chaque soir pendant 10 soirs consécutifs. Je croyais vraiment dans cette histoire. Et j’adore les histoires d’outsider comme Rocky ou Hoosiers.”

10. Les critiques

“Des spectacles familiaux aussi attachants, on en redemande, et ces robots-là sont autrement plus crédibles (et beaucoup moins cons) que ceux de Transformers.” - Mad Movies

“Real Steel s'en sort plutôt bien côté spectacle, avec des scènes de combat assez furieuses et visuellement très efficaces.” - Ouest France

“Le scénario est cousu de fil blanc, et pourtant ça marche. Parce que cette idée de robots boxeurs est sympa.” - TéléCinéObs

“L'idée de lier la mimétique vidéoludique et la transmission paternelle, casse-gueule comme jamais, trouve un équilibre idéal, en la ‘personne’ du robot, remarquable reflet comportemental des deux personnages.” - Chronic’ Art

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés