12 histoires incroyables sur AMADEUS de Milos Forman

Posté par michael le lundi 20 mars 2017 il y a 2 mois

C'était la première "rock-star". Mozart méritait un biopic à sa hauteur, flamboyant et baroque. C'est ce qu'a fait le tchèque Milos Forman, réalisateur de Vol Au-dessus d'un nid de coucou qui se remettra au biopic plus tard avec ceux, tout aussi incandescents, de Larry Flynt et de Andy Kaufman.

Voici douze histoires incroyables que vous ne connaissiez peut-être pas sur Amadeus, le film aux huit Oscars.

1. Amadeus n’est pas un biopic comme les autres

Le film est en fait l’adaptation d’une pièce de théâtre elle-même inspirée d’une très courte pièce du 19e siècle. C’est le célèbre poète et dramaturge russe Alexandre Pushkin qui écrit d’abord en 1830 Mozart et Salieri. Plus d’un siècle plus tard, le dramaturge Peter Shaffer, récompensé d’un Tony pour sa célèbre pièce Equus, l’utilisera pour écrire Amadeus qui sera joué à Londres en 1979 puis à Broadway l’année suivante. A l’époque, c’est Ian McKellen (Le Seigneur des Anneaux, X-Men...) qui incarne Salieri, Tim Curry (Rocky Horror Picture Show) qui incarne Mozart et Jane Seymour (Dr Quinn, Femme Médecin) qui joue Constanze, la femme de Mozart. La pièce sera un énorme succès, remportant notamment cinq Tony Awards (dont celui de meilleur acteur pour Ian McKellen qui était nommé face à Tim Curry).

2. Mark Hamill a essayé de décrocher le rôle de Mozart

Impatient de se débarrasser de son image de Luke Skywalker, Mark Hamill a joué pendant plusieurs mois en 1983 le rôle de Mozart sur scène à Broadway. Quand il fut question d’adapter la pièce au cinéma, le jeune acteur se pensait donc en première ligne. Mais le réalisateur Milos Forman refusa de le voir en audition en lui disant :“Tu ne peux pas jouer Mozart parce que personne ne croira en Luke Spacewalker (!) en Mozart.”

3. Ils ont été beaucoup à être recalés au casting

Parmi eux, un tout jeune Kenneth Branagh qui était en bonne place de tenir le rôle avant que Milos Forman ne décide finalement d’engager un acteur américain. Mel Gibson et Tim Curry (qui avait joué la pièce à Broadway) ont également auditionné pour le rôle, tout comme Mick Jagger des Rolling Stones !

4. Le tout premier Mozart n’a pas eu le rôle de Mozart

L’acteur Simon Callow est le tout premier à avoir joué Mozart à Londres en 1979. Mais comme Mark Hamill ou Tim Curry, il a été recalé par Milos Forman. Toutefois, lui a quand même eu droit à un rôle dans le film, celui de Emanuel Schikaneder, le librettiste qui travaille avec Mozart sur La Flute Enchantée.

5. C’est Meg Tilly qui devait jouer Constanze

L’actrice révélée par Les Copains d’abord avait été choisie par Milos Forman pour incarner Constanze, la femme de Mozart. Mais elle s’est déchirée un ligament en jouant au foot, un jour seulement avant le début du tournage. Elle a donc dû être remplacée au dernier moment par Elizabeth Berridge.

6. Les scènes tournées au théâtre Tyl à Prague étaient risquées

Le Théâtre Tyl à Prague, où s’est joué la toute première représentation de Don Giovanni en 1787, est resté quasiment intact pendant deux siècles. Un vrai plus pour la production qui n’a donc pas eu à le recréer. Mais le choix de Milos Forman d’éclairer le film uniquement à la lumière naturelle des bougies était un vrai risque, comme l’a raconté au Hollywood Reporter la chef décoratrice Twyla Tharp, la première femme à avoir remporté un Oscar dans cette catégorie : “Nous avions du feu partout. On aurait pu réduire l’opera en cendres. On avait des flammes dans le chandelier. On éclairait des gens sur la scène avec des types qui agitaient des torches. Je me disais vraiment que Dieu me punirait si jamais on mettait le feu à cet endroit.”

7. Le célèbre rire hystérique de Mozart est une (quasi)- invention de l’acteur Tom Hulce

Les rapports historiques ne sont pas tous d’accord sur le rire hystérique, presque maniaque, de Mozart quand il est excité ou juste mal à l’aise. Alors Milos Forman demanda juste à Tom Hulce d’inventer "quelque chose d’extrême”. L’acteur a raconté à People en 1984 : “Je n’ai jamais été capable de faire ce son hors du champ de la caméra. Quand nous avons fait la post-synchro neuf mois plus tard, je ne pouvais retrouver le rire. J’ai dû assaillir le bar privé des producteurs et boire un shot de whisky pour pouvoir le refaire.”

8. Tom Hulce a suivi un intensif entraînement au piano

Si l’acteur était capable de lire la musique après avoir joué du violon et chanté dans une chorale pendant l’enfance, il avait besoin d’avoir l’air naturel au piano. Pour ça, il a donc suivi un entraînement intensif comme il l’a raconté à People en 1984 : “J’ai passé quatre semaines, quatre à cinq heures par jour pour apprendre à jouer. Les deux premiers jours étaient des gammes et des exercices. Le jour suivant, on est passé au concerto.”

9. La jalousie de Salieri pour Mozart n’était pas qu’à l’écran

En 1984, F. Murray Abraham, qui a décroché un Oscar pour son rôle de Salieri, a raconté au New York Times : “Tom et Meg étaient très proches. Ils avaient ces blagues secrètes et étaient toujours en train de rire ensemble. J’étais exclu et vexé. J’ai commencé à avoir de très mauvaises pensées, exactement comme celles de Salieri pour Mozart. Quand il y a une correspondance entre un film et la vraie vie, c’est un rêve de réalisateur.”

10. Le tournage s’est fait sous le contrôle des autorités communistes tchèques

Milos Forman, considéré par les autorités communistes tchèques comme un traître pour être devenu un citoyen américain et n’être jamais revenu dans son pays natal après son exil dans les années 60, a dû faire quelques concessions pour tourner Amadeus à Prague. La décoratrice Twyla Tharp a ainsi raconté au Hollywood Reporter : “Milos a dû signer une déclaration selon laquelle il ne pouvait pas sortir de sa chambre d’hôtel le soir et selon laquelle son chauffeur devait être son meilleur ami d’enfance. Et tout le monde savait ce qui arriverait à son meilleur ami si quelque chose de politique arrivait autour de Milos. Car Milos était une sorte de héros local et il était dangereux pour les autorités.”

11. Amadeus a été vendu comme un biopic de rock star

Mozart était la rock star de son temps. Alors, pourquoi pas le comparer à David Bowie, Michael Jackson, Bruce Springsteen, KISS, Van Halen ou Madonna. C’est ce qu’a fait le distributeur du film en produisant un clip vidéo présenté par David Lee Roth dans lequel toutes les pop-stars de l’ère MTV dansent sur la Symphonie n°25 en sol mineur.

12. Salieri a eu sa vengeance aux Oscars

Comme c’est arrivé fréquemment au cours des années, F. Murray Abraham (Salieri) et Tom Hulce (Mozart) ont été tous les deux nommés à l’Oscar du meilleur acteur pour Amadeus. Mais c’est Abraham, comme une revanche sur le film, qui eut les honneurs de remporter l’Oscar cette nuit-là.

Nommé à onze reprises en 1985, Amadeus a remporté huit Oscars, dont Meilleur film, Meilleur réalisateur et Meilleur scénario adapté.

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr,

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés