12 histoires incroyables sur DANSE AVEC LES LOUPS de Kevin Costner

Posté par michael le lundi 12 décembre 2016 il y a 1 an

C'est une histoire dont personne ne voulait, l'histoire d'un soldat de l'Union fatigué de la guerre qui part à l'Ouest où il se lie avec une tribu Sioux. C'est une histoire qui a fini par devenir un des plus gros succès du box-office des années 90. Voici dix histoires que vous ne connaissiez peut-être pas sur Danse avec les loups, le film culte de et avec Kevin Costner.

1. Personne ne voulait de l'histoire de Danse avec les loups

Inspiré par des livres sur les indiens des plaines, le scénariste Michael Blake, qui avait rencontré Kevin Costner dans des cours de théâtre, a pitché son histoire à l'acteur qui lui conseilla d'écrire un roman plutôt qu'un scénario. Selon Costner, les studios seraient plus intéressés par un roman plus malléable que par un scénario brut. Blake a donc passé plusieurs mois à écrire le livre en dormant sur des canapés d'amis (y compris celui de Costner). Dans les bonus du DVD, Blake dit qu'il "a écrit le livre entier dans ma voiture." Après l'avoir terminé, Blake soumit le roman à plusieurs éditeurs qui le refusèrent tous. C'est après trente rejets qu'un petit éditeur accepta finalement de publier le manuscrit.

image

2. Costner et son scénariste Michael Blake en sont venus aux main

Kevin Costner a raconté récemment que son ami Michael Blake n'avait pas arrêté de mal se comporter avec les agents que l'acteur lui présentait pour lui trouver du travail à Hollywood. "J'ai vraiment commencé à perdre patience avec lui", racontait Costner qui a fini par plaquer Blake contre un mur en lui disant "Arrête de prétendre que tu veux travailler à Hollywood."

Blake est finalement resté chez Costner pour finir l'écriture du roman de Danse avec loups. Mais, d'après Costner, Blake n'a pas cessé de le harceler pour qu'il lise son travail en cours. Costner refusant de lire avant d'avoir une version finale, Blake retourna en Arizona où il travailla à la plonge pour 3,35$ dans un restaurant chinois. Quand Blake appela finalement Costner pour lui demander de l'argent, Costner lui envoya à la place un sac de couchage et un réchaud portable. Blake réussit finalement à terminer le livre qu'il envoya à Costner. Echaudé, Costner refusa pendant plusieurs mois de lire le manuscrit. Quand il se décida, Costner regretta : "C'était l'idée la plus claire pour un film que j'avais jamais lue", raconte l'acteur.

image

3. Kevin Costner ne voulait pas réaliser le film lui-même

L'acteur n'ayant jamais réalisé de film, il a d'abord demandé à trois réalisateurs s'ils voulaient le faire. Il ne cite pas de noms mais raconte que tous ont demandé à faire des changements importants dans l'histoire. "L'un voulait qu'on se débarrasse du début pendant la Guerre de Sécession. Un autre voulait que le personnage principal féminin ne soit pas blanche." Par conséquent, Costner a décidé de le faire lui-même.

image

4. Personne n'a voulu du film à Hollywood

Tous les grands studios hollywoodiens ont refusé Danse avec les loups. Kevin Costner est donc parti à l'étranger chercher les fonds nécessaires au tournage. Il a récolté 15 millions de dollars ainsi. Pas assez pour financer sa grande fresque de trois heures. L'acteur-réalisateur commença donc le tournage en espérant trouver les fonds plus tard. Finalement, le mini-studio indépendant Orion Pictures apporta 10 millions supplémentaires. A la fin du tournage, il manquait pourtant trois millions que Costner apporta de sa propre poche.

image

5. Il a fallu traduire le scénario et apprendre aux acteurs à parler une langue quasi-disparue

Près d'un quart du scénario de Danse avec les loups a dû être traduit en Lakota, une langue sioux quasiment disparue. La seule personne que Costner trouva pour cette tâche était une professeur sexagénaire, Doris Leader Charge, qui enseignait la culture et la langue dans une une petite université publique du Dakota du Sud. En trois semaines, le script était entièrement traduit. Il a fallu ensuite que l'enseignante apprenne aux acteurs à prononcer correctement. Finalement, Costner offrit à Leader Charge un petit rôle dans le film, celui de Pretty Shields, la femme de Ten Bears.

image

6. La scène de la chasse au bison a été réalisée sans aucun effets spéciaux

Cette scène a nécessité huit jours de tournage avec 3500 vrais bisons. Il fallait en effet rassembler tous les bisons à 5H du matin avant de les faire courir. Ne pouvant pas les faire s'arrêter, à chaque fois, il fallait être précis.

Par ailleurs, pour les gros plans, la production a fait appel à "Mammoth", le bison du chanteur Neil Young, et de "Cody", la mascotte d'un producteur de viande local. Son dresseur a raconté à Entertainment Weekly que le bison était fan d'Oreo : "Vous pouviez être à 100 mètres de lui, sortir un Oreo et il fonçait droit vers vous comme une balle." 

image

7. Kevin Costner voulait une actrice avec "des lignes sur le visage"

Hollywood a tendance à engager des actrices souvent beaucoup plus jeunes que ses héros masculins. Mais Kevin Costner ne voulait pas de ça. Pour incarner Stands with a fist, la femme blanche adoptée par les Sioux étant enfant, il a choisit la quasi-inconnue Mary McDonnell, de quatre ans son aînée. L'actrice a obtenu une nomination aux Oscars pour son rôle. Depuis, on l'a vue dans Donnie Darko, Margin Call, les séries Battlestar Galactica, Major Crimes, The Closer L.A. etc.

image

8. Avant sa sortie, tous les pronostics hollywoodiens pariaient sur un échec cuisant du film

Dans la presse spécialisée de l'époque, on a pu lire des titres comme "Costner's Last Stand" ou "Kevin's Gate" en référence à un autre western, Les Portes du Paradis, qui fit faire faillite au studio United Artists dix ans auparavant. Finalement, le film a récolté 425 millions de dollars dans le monde, soit le 4e plus gros succès de l'année 1990 dans le monde.

image

9. Danse avec les loups est le western ayant rapporté le plus d’argent dans toute l’histoire du cinéma

Même Leonardo DiCaprio et son The Revenant, Quentin Tarantino et son Django Unchained ou Matt Damon et son True Grit n'ont pas réussi à le détrôner de sa première place.

image

10. L'énorme du succès du film n'a pas suffit à empêcher la faillite de son studio

A la fin des années 80, le mini-studio indépendant Orion, qui avait produit des succès comme Robocop ou Platoon, était, à cause de nombreux flops, en très mauvaise posture financière avec 500 millions de dollars de dettes. Le succès de Danse avec les loups leur a permis de souffler, d'autant qu'il a été suivi l'année suivante par celui du Silence des Agneaux. Mais en 1991, le studio dût mettre la clé sous la porte.

image

11. Kevin Costner a été fait membre honoraire de la Nation Sioux

Cinq ans plus tard, il a toutefois perdu de son prestige auprès des Sioux. L'acteur a en effet acheté plusieurs hectares de terres dans le Dakota du Sud avec l'intention d'en faire un hôtel. Problème : la terre était considérée comme sacrée. Costner abandonna finalement le projet en 2013 après de nombreuses années de procédures.

image

12. Michael Blake a écrit une suite à Danse avec les loups

Intitulée The Holy Road, le roman, publié en 2001, se situe treize ans après les faits décrits dans le film et raconte comment Dunbar tente de sauver sa tribu des colons blancs. L’adaptation au cinéma de ce roman a commencé à être discutée en 2008 avec Viggo Mortensen dans le rôle de Dunbar. Une série a également été évoquée.

image

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés