10 raisons de regarder THE PLACE BEYOND THE PINES avec Ryan Gosling et Bradley Cooper

Posté par michael le dimanche 15 mai 2016 il y a 1 an

1. L’histoire

Pour subvenir aux besoins de sa famille, Luke, cascadeur à moto, commet une série de braquages grâce à ses talents de pilote. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un jeune policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Quinze ans plus tard, le fils de Luke et celui d’Avery se retrouvent face à face...

2. Une grande fresque familiale

Se déroulant sur deux générations, The Place Beyond The Pines est conçu en trois parties distinctes comme une grande fresque familiale sur l’Amérique ouvrière, rappelant parfois les grands films des années 70, ceux de Robert Altman, Hal Ashby ou Jerry Schatzberg, mêlant polar, thriller, famille, corruption.

image

image

3. Derek Cianfrance

Révélé en 2010 par l’histoire d’amour destructurée Blue Valentine avec Ryan Gosling et Michelle Williams, Derek Cianfrance s’est imposé avec The Place Beyond The Pines comme un des grands auteurs américains de la nouvelle génération, au côté notamment de Jeff Nichols (Take Shelter, Mud, Midnight Special)

4. Ryan Gosling

Blond platine, tatouages anarchiques sur tout le corps, The Place Beyond The Pines est l’occasion de voir Ryan Gosling comme vous ne l’avez jamais vu. C’est l’occasion aussi de le voir jouer avec sa petite-amie et mère de ses deux filles, Eva Mendes.

L’acteur raconte comment le projet est né : “Nous étions sur le tournage de Blue Valentine et, dans la conversation, nous parlions du plan parfait pour un braquage de banque que je ferais si je n’avais pas si peur de la prison. Et c’est là que Derek m’a dit que c’était dingue car il avait justement écrit un scénario là-dessus.”

5. La scène d’ouverture

Pour donner de l’ampleur au film comme avec, par exemple, La Soif du Mal d’Orson Welles, Derek Cianfrance a décidé, avec son chef opérateur d’ouvrir The Place Beyond The Pines avec un plan séquence de toute beauté et techniquement incroyable qui laisser penser que Ryan Gosling pénètre vraiment dans le “Globe de la Mort” à moto.

Derek Cianfrance raconte à The Playlist : “Je dirais qu’il y a 22 personnes en Amérique qui sont capables de faire le glove de la mort et Ryan n’est pas un de ceux là. Il n’y a aucune coupe dans le plan. Nous avons utilisé quelque chose que l’on appelle le “Texas Switch”. Je ne peux pas dire vous dire ce que c’est mais c’est un terme de cascadeurs. Ils disent qu’un magicien ne révèle pas ses tours mais si vous regardez le film attentivement, vous devriez pouvoir le voir.

6. Bradley Cooper

La star de Very Bad Trip a failli refuser le rôle car il trouvait le personnage trop complexe et pensait ne pas être capable de lui faire honneur. Mais Derek Cianfrance était tellement convaincu que Cooper était parfait pour le rôle qu’il décida de conduire de Brooklyn à Montreal pour convaincre l’acteur qui venait de l’appeler pour refuser le rôle.

7. Dane DeHaan

Révélé par le film de super-héros en found-footage, Chronicle, Dane De Haan est impressionnant dans le rôle du fils adolescent du personnage de Ryan Gosling. On l’a depuis vu dans The Amazing Spider-man 2 ou Life dans lequel il incarnait James Dean.

8. Schenectady, New York

Une grande partie du film a été tournée en décors réels à Schenectady dans l'état de New York. C’est d’ailleurs la ville qui donne son titre au film. “Schenectady” signifie en effet en langue mohawk “l’endroit qui se trouve au-delà des pins”.

The Place Beyond The Pines respire ainsi l’authenticité de cette petite ville si caractéristique de l’Amérique ouvrière, comme l’explique Derek Cianfrance : "Nous avons tourné dans de vrais endroits : un poste de police en fonctionnement avec de vrais officiers de la police de Schenectady, un véritable hôpital avec de vraies infirmières et de vrais patients dans la chambre voisine, une fête foraine avec 500 figurants du coin sur lesquels nous comptions pour ne pas regarder la caméra, de vraies banques avec de vrais guichetiers et de vrais directeurs qui s’étaient déjà fait braquer, et un vrai lycée avec de vrais élèves".

9. La musique

Derek Cianfrance était fan depuis l'adolescence de Mike Patton, le chanteur du groupe Faith No More. Le cinéaste utilisait déjà sa musique dans ses films de lycée. Outre l’extraordinaire musique de Patton, on retrouve aussi des morceaux de Ennio Morricone, Arvo Pärt et Bon Iver dans The Place Beyond The Pines.

10. Les critiques

Derek Cianfrance a trouvé l'équilibre parfait entre film d'auteur et divertissement grand public. (...) Vous allez vous régaler." - 20 Minutes

“La beauté de "The Place Beyond the Pines" se niche justement dans la correspondance, fine, brillante, entre les fragilités de ses personnages et celle de son récit.” - Positif

“Un bazar mythologique revisité avec foi par Derek Cianfrance, (...) dont on retrouve (...) le style paradoxal : ce mélange fragile de coquetteries indé (les acteurs performeurs, enlaidis sous les postiches) et d'ultraréalisme, de joliesse et de rugosité, comme une tension permanente entre le cliché et la fulgurance documentaire.” - Les Inrockuptibles

“Promesse d'un cinéaste trentenaire qui pourrait avoir de beaux jours devant lui.” - Libération

“Derek Cianfrance, découvert avec "Blue Valentine" (2010), réalise un coup de maître. "The Place Beyond The Pines" possède, en effet, cette vérité brute à la mode actuellement et le souffle d'un film classique, construit sur des personnages, une histoire, une atmosphère qui subjuguent dès les premières images.” - Télérama

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr,

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés