12 histoires incroyables sur CONTACT avec Jodie Foster sur Syfy

Posté par michael le samedi 17 mars 2018 il y a 1 mois

Contact, c’est l’histoire de Ellie Arroway (Jodie Foster), une passionnée, depuis l’enfance, de l’espace et de l'univers devenue une brillante astronome. Avec une petite équipe de chercheurs, elle écoute le ciel et guette un signe d'intelligence extraterrestre jusqu’au jour où ils captent un message...

Voici 10 histoires incroyables sur le film de Robert Zemeckis qui repousse toutes les frontières des films sur l’éternelle question “Sommes-nous seuls dans l’univers ?”

1. Le film a mis près de 17 ans à se faire

On sait que certains projets hollywoodiens peuvent mettre du temps à atterrir sur les écrans. Pour Contact, il a fallu 17 ans ! Carl Sagan, un des plus éminents et célèbres écrivains scientifiques du monde (sa série documentaire Cosmos est la série la plus regardée de l’histoire de la télé publiques américaine), avait en effet écrit Contact en 1980 comme un scénario de film.

image

2. Les studios hollywoodiens ne concrétisant pas son projet, Carl Sagan a écrit un roman à partir de son scénario, roman qui sert de base au scénario du film Contact avec Jodie Foster !

Pour l’écriture de ce roman, l’éditeur Simon & Schuster offra une avance record de 2 millions de dollars à Sagan. Un choix qu’il ne regretta pas, le roman se vendant à 1,75 millions d’exemplaires à sa sortie en 1985.

image

3. Carl Sagan est décédé deux mois après le début du tournage de Contact

Il n’a donc jamais vu le résultat de ce projet sur lequel il travaillait depuis près de 15 ans. Il devait faire une apparition dans le film dans le rôle d’un des membres du comité de sélection pour partir dans l’espace.

image

4. La scène d’ouverture de Contact est révolutionnaire

A l’époque de sa fabrication, cette scène, avec ses 4170 images ininterrompues d’images de synthèse, était la plus longue jamais réalisée de l’histoire du cinéma.

image

5. La scène de la mort du père de Ellie est une incroyable prouesse technique

La scène paraît toute simple. En fait, le plan réalisé par Robert Zemeckis est “normalement” impossible à réaliser. Vous comprendrez mieux en regardant cette vidéo.

image

6. Une des scènes de Contact a déchaîné la colère de la Maison Blanche

Le film utilise en effet des images d’archives du Président en place, Bill Clinton. Dans cet extrait d’une conférence de presse de 1996, Clinton parlait d’une roche venant possiblement de Mars. Mais Zemeckis remonta cet extrait pour laisser penser que le Président parlait d’un message extra-terrestre. Après avoir prétendu le contraire, Warner Bros. avoua plus tard qu’ils n’avaient jamais demandé l’autorisation de distordre la parole du Président.

Zemeckis et Warner auraient pu, par ailleurs, facilement s’éviter cette polémique s’ils avaient été fidèle au livre de Carl Sagan dans lequel c’est une femme, Helen Lasker, qui est Présidente.

image

7. La chaîne CNN n’a pas beaucoup apprécié le film non plus...

La chaîne d’information avait autorisé 13 de ses plus célèbres journalistes à apparaître dans leur propre rôle dans le film. Le Président de la chaîne déclara finalement, après la sortie du film, qu’il a ensuite regretté d’être apparu de cette façon dans le film : “Je ne pense pas qu’avoir nos reporters dans des films est une bonne idée. Le film donnait l’impression que nous étions manipulé par Time Warner.”

Désormais, les journalistes de CNN doivent passer devant le comité d’éthique de la chaîne pour apparaître sur un autre support que la chaîne.

image

8. La NASA, non plus, n’a pas apprécié une scène du film

Dans une scène de la fin de Contact, le personnage de Jodie Foster reçoit une capsule de cyanure. D’après Robert Zemeckis, Carl Sagan lui avait assuré que c’était une pratique qu’il avait observé sur chaque mission de la NASA. James A. Lovell, commandant de la mission Appolo 13, affirme pourtant le contraire, réitérant qu’il n’avait jamais vu ou entendu parler d’une telle pratique en onze années de carrière comme astronaute.

image

9. C’est George Miller, le réalisateur de Mad Max, qui devait réaliser Contact

Le réalisateur a passé un an et demi à préparer le film avec Carl Sagan avant de se retirer car le studio Warner préféra prendre une direction plus “sûre” avec le film. Il a raconté au magazine Collider en 2015 :

“Je n’ai jamais vu le film, sans manquer de respect à Bob Zemeckis. Un des meilleurs moments de ma vie a été de passer un an avec Carl Sagan car lui et Ann Druyan (sa femme, NDLR) avaient écrit ce scénario. C’était juste merveilleux de rencontrer ces scientifiques et parler du film. Mais au fur et à mesure que le temps passait, il est devenu assez évident que Warner n’était pas prêt à faire le film que j’avais en tête. Ils voulaient quelque chose de plus sûr. Donc nous nous sommes mis d’accord pour arrêter là. Après ça, quelqu’un m’a envoyé le scénario qu’ils étaient en train de faire et il avait beaucoup régressé vers quelque chose de plus sûr, de plus prévisible. Je ne dis pas que ça allait être 2001 mais c’était beaucoup moins basé sur la phase d’exposition. La plupart des éléments dramatiques du scénario qu’ils ont finalement fait étaient des gens parlant de choses qu’ils auraient dû vivre, ce qu’on voit trop dans les films. Je ne pense pas qu’ils avaient assez confiance dans le public. Ma version de Contact aurait plus ressemblé à Interstellar

image

10. Matthew McConaughey a joué à la fois dans Contact et Interstellar qui ont de nombreux points communs (comme le remarque George Miller au-dessus)

En fait, dans Contact, McCo dit que, selon la théorie de la relativité d’Einstein, quatre années à voyager à la vitesse de la lumière équivaut à 50 années passées sur Terre. Une théorie qui sert d’enjeu narratif principal à Interstellar.

image

11. Matthew McConaughey a refusé de dire une réplique de Contact

Comme dans le film, Jodie Foster et Matthew McConaughey sont respectivement athée et profondément croyant. Et par conséquent, il a refusé de dire la réplique “mon Dieu était trop petit” qu’il jugeait sacrilège.

image

12. Francis Ford Coppola a tenté d’empêcher la sortie de Contact au cinéma

Le réalisateur du Parrain et de Apocalypse Now a intenté un procès aux héritiers de Carl Sagan et à Warner Bros, une semaine tout juste après la mort de ce dernier, réclamant 250 000 dollars de dommages et intérêt et l’interdiction de sortie du film alors en tournage.

Coppola prétendait que Sagan, qu’il avait contacté pour l’aider, avait tiré l’histoire de Contact d’un programme jeunesse intitulé “First Contact” sur le premier message des extraterrestres à la Terre dont il avait eu l’idée 20 ans auparavant, en 1975.

image

Sources Images : giphy, tumblr, tumblr,

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés