10 histoires incroyables sur MARVEL COMICS

Posté par michael le mercredi 13 avril 2016 il y a 1 an

Il s'en est passé des choses avant la Marvel Renaissance du début des années 2000 à découvrir dans le documentaire de Philippe Guedj et Philippe Roure.

1. Entre 1977 et 1979, Marvel Comics a édité un magazine de pop-culture à destination des adolescents

Intitulé Pizzazz (meilleur titre !), le magazine avait à la fois des mini-comics (comme des histoires dérivées de l’univers Star Wars), du courier des lecteurs et des articles sur le cinéma, la télé et la musique. En couverture du magazine, on a pu voir par exemple Shaun Cassidy (le Justin Bieber des années 70), Superman, Grease, la série Battlestar Galactica, la série Hulk et même Woody Allen. Sur la couverture du numéro de février 1978, la chanteuse Linda Rondstadt formait même un groupe avec Captain America, Dr Strange et C3-PO !!!

2. Marvel Comics (et son concurrent DC Comics) possèdent les droits sur l’expression “Super Héros” depuis 1981

Au début des années 70, la marque de jouets Mego lança des figurines à l’effigie des héros de Marvel et DC. Ayant intitulé la série de jouets “World Greatest Super-Heroes”, la marque tenta de déposer le nom “Super-héros”. Mais Marvel et DC n’apprécièrent pas le geste et menacèrent de poursuivre le fabricant en justice. Depuis, pour éviter qu’une affaire similaire se reproduise, les deux géants des “super-héros” décidèrent de déposer eux-mêmes le terme.

3. En 1984, le Président de Warner Communications approcha Marvel Comics pour leur proposer de publier les comics de sa filiale DC Comics (dont les super-héros incluent Superman, Batman et autres membres de la Justice League)

DC Comics perdait alors beaucoup d’argent sur les publications de ces super-héros maison tandis que Marvel semblait alors plus prospère. Les dirigeants de Marvel déclinèrent l’offre, jugeant que les comics DC se vendaient mal parce que les héros n’étaient simplement pas bons. Ouch !

4. La mythologie autour des G.I. Joe et des Transformers a été créée par Marvel Comics

La marque de jouets Hasbro avait accordé les droits à Marvel Comics pour créer des histoires autour de ses jouets, en particulier ses robots se transformant en voitures/camions récemment achetés à la marque japonsaise Takara. C’est ainsi que Optimus Prime, Megatron, les Autobots et les Decepticons naquirent sous la plume des auteurs de Marvel.

5. Au milieu des années 80, George Romero, le réalisateur de La Nuit des Morts Vivants, a travailler avec Marvel pendant deux ans sur un projet trans-média mêlant cinéma et comic-books

Le projet, à propos d’un cyborg appelé Copperhead,  n’a jamais abouti car le film Le Jour des Morts-Vivants a fait un flop en 1985.

6. Marvel Comics a possédé le terme “Zombie” de 1975 à 1996

La société l’avait déposé pour publier des produits dérivés de sa série de comics “Tale of The Zombie”.  En 1996, réalisant qu’ils ne seraient jamais capable d’appliquer ce copyright, ils déposèrent le terme “Marvel Zombie”.

7. Michael Jackson tenta d’acheter Marvel Comics dans les années 90

Car il voulait absolument incarner Spider-Man au cinéma.

8. Un des auteurs/illustrateurs les plus cultes de Marvel Comics faisait aussi dans le dessin porno

Wally Wood est notamment celui qui inventa le costume rouge de Daredevil (à ses débuts, en 1964, sous la plume de Jack Kirby, son costume était jaune). Mais à la fin de sa vie, il abandonna les super-héros pour se tourner vers les dessins porno, restant célèbre pour sa célèbre Disneyland Orgy. Pas sûr que le nouveau propriétaire de Marvel apprécie ce genre de synergie !

9. George R.R. Martin, l’auteur de Game of Thrones, était régulièrement publié dans le courier des lecteurs des comic-books Marvel

Il avait 13 ans quand il a écrit cette lettre ci-dessous à Stan Lee et Jack Kirby, publiée le 20e numéro des 4 Fantastiques.

10. Marvel Comics a bien failli ne jamais exister

Martin Goodman était en lune de miel en Europe en 1937 quand il tenta de réserver des sièges sur le tout nouveau mode de transport à la mode pour rentrer aux Etats-Unis : le dirigeable. Mais incapable de réserver deux places l’une à côté de l’autre pour lui et son épouse, il se tourna vers l’avion. Un coup de chance : le dirigeable, le Hindenburg, le plus grand dirigeable commercial du monde, prit feu, tuant 35 de ses 97 passagers. A son retour, Goodman fonda Timely Comics qui deviendra Atlas Comics en 1951 et Marvel Comics en 1961.

Sources Images : marvel, flashbak, goodcomics, the geeks verse, the action elite, wikia, tumblr, metropolisplus, moviepilot,

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés