11 histoires incroyables sur ANNIE HALL de Woody Allen

Posté par michael le lundi 30 novembre 2015 il y a 2 ans

Annie Hall raconte la rencontre et l’histoire d’amour à New York d’un comédien juif névrosé et d’une aspirante chanteuse WASP délurée.

Voici 10 histoires incroyables que vous ne connaissiez peut-être pas sur ce chef d’oeuvre intemporel qui a révolutionné la comédie romantique.

1. Le film que Woody Allen avait en tête est complètement différent de la version finale.

Woody Allen ne voulait pas faire un film romantique. L’idée était de faire un film sur la psyché de Alvy Singer, le comédien juif névrosé incarné par Allen. La partie romantique devait être qu’une petite partie d’un plus large ensemble qui aurait inclut une dimension fantastique et mystérieuse. Le projet était alors intitulé Anhedonia, un terme psychiatrique pour designer une personne incapable d’éprouver de la joie. Au final, la version que l’on connaît de Annie Hall est 50 minutes plus courtes que le Anhedonia, le film que voulait réaliser Allen.

image

2. Annie Hall a bien failli avoir quelques scènes très surréalistes.

Dans le premier scénario, Woody Allen avait prévu des séquences de rêves dans lesquelles Alvy et Annie visitaient le jardin d’Eden, la resistance française, l’Allemagne nazie, l’Enfer (utilisée 20 ans plus tard dans Harry dans tous ses états) ou un match de basket entre les NY Knicks et les philosophes Nietzsche et Kierkegaard.

image

3. Un des scènes supprimées du scénario original est devenue un autre film de Woody Allen.

La scène où Annie et Alvy quittent la file d’attente du cinéma où ils allaient voir Face à Face de Bergman devaient, à l’origine, être le point de départ d’une séquence dans laquelle Annie et Alvy résolvent un meurtre. Cette “enquête” sera finalement le point de départ du film Meurtre Mystérieux à Manhattan réalisé par Allen en 1993, à nouveau avec Diane Keaton et lui dans le rôle d’un couple.

image

4. Le titre du film est basé sur Diane Keaton.

Après que le studio United Artists a réussi à convaincre Allen de changer le titre invendable Anhedonia, Woody Allen eut l’idée d’utiliser le surnom de Diane Keaton, “Annie”, et son nom de jeune fille, “Hall”.

image

5. La costumière du film détestait le look iconique de Annie Hall.

Le look “masculin” et alors peu orthodoxe de Annie Hall (avec ses chapeaux, ses cravates, ses pantalons larges) était celui de Diane Keaton dans la vraie vie et devint, à la sortie du film, une véritable mode vestimentaire reproduite par des millions de femmes dans le monde. Mais on a bien failli passer à côté car Ruth Morley, la costumière du film, détestait ce look, le qualifiant de “fou”.

image

6. Une des scènes les plus drôles du film est due au hasard.

Quand Alvy Singer éternue devant une pile de cocaÏne, c’est un vrai éternuement de Woody Allen. Il n’était pas prévu.

image

7. Le “sosie de Truman Capote” est en fait le vrai Truman Capote.

Dans la scène du parc où Alvy et Annie se moquent des passants, Alvy parle d’un “sosie de Truman Capote”. C’était en fait le vrai Truman Capote, auteur de De Sang Froid et Diamants sur Canapé.

image

8. Pour les plus observateurs, il y a de nombreux acteurs, dans Annie Hall, qui deviendront plus tard des stars.

Le plus évident est bien sûr Christopher Walken dans le rôle du frère de Annie Hall. Mais on peut aussi apercevoir Jeff Goldblum dans le rôle d’un invité pendant une soirée et Beverly D’Angelo dans le rôle d’une actrice de série télé. Dans son tout premier rôle au cinéma, c’est Sigourney Weaver qui incarne la jeune fille qui accompagne Alvy au cinéma.

Il faut par ailleurs noter que Jeff Goldblum, Beverly D’Angelo et Christopher Walken étaient tous les trois à l’affiche de La Sentinelle des Maudits, un film d’horreur sorti juste quelques semaines avant Annie Hall.

image

9. La fin mythique de Annie Hall est un ajout de dernière minute.

Pas satisfait de la fin de son film, Woody Allen a eu l’idée du célèbre monologue doux-amer des “oeufs” dans le taxi qui l’emmenait à la première projection-test du film.

image

10. Annie Hall est de très loin le plus gros succès commercial de Woody Allen.

Si on tient compte de l’inflation, les 38 millions de dollars remportés par Annie Hall en 1977 se transforment en 139 millions de dollars en 2015.  En comparaison, son film récent qui a eu le plus de succès, Minuit à Paris, a rapporté 57 millions de dollars en 2011. Il n’est “que” le septième plus gros succès de Woody Allen.

image

11. Woody Allen déteste Annie Hall.

Malgré son gigantesque succès commercial et ses quatre Oscars (Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario et meilleure actrice), Woody Allen n’aime pas Annie Hall, considérant que ce n’est qu’une petite partie de sa vision originale. Mais de façon générale, Allen a pris l’habitude de détester tous ses films qui ont marché. Il n’aime par exemple pas Manhattan. Par contre sur Scoop ou Hollywood Ending, il n’a jamais rient dit !

image

Sources images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés