11 histoires incroyables sur LE FUGITIF avec Harrison Ford

Posté par michael le jeudi 5 novembre 2015 il y a 1 an

Dans Le Fugitif, le Dr Richard Kimble (Harrison Ford) est accusé du meurtre de sa femme pour lequel il est condamné à une lourde peine de prison. Mais lors de son transport, il réussit à s’évader. Désormais, il va tout faire pour prouver son innocence, malgré la traque du marshall Samuel Gerard (Tommy Lee Jones).

1. Juste après le tournage, Tommy Lee Jones aurait confié à l’acteur Joe Pantoliano : “c’est pas avec ça qu’on va gagner des Oscars !”

Ironiquement, Le Fugitif est le premier et seul Oscar de la carrière de Jones, malgré trois nominations complémentaires (pour JFK, Dans La Vallée d’Elah et Lincoln). A la surprise générale, le film a également été nommé dans 6 autres catégories dont Meilleur Film !

image

2. Harrison Ford n’était pas le premier choix pour jouer le Docteur Kimble. Le rôle avait d’abord été offert à Alec Baldwin.

Baldwin l’aurait refusé pour des questions de salaire.

Pour l’anecdote, Harrison Ford avait déjà remplacé Baldwin un an auparavant pour incarner Jack Ryan dans Jeux de Guerre, un rôle que Baldwin avait joué dans A La Poursuite d’Octobre Rouge.

image

3. Le dialogue le plus célèbre du film a été improvisé par Tommy Lee Jones.

Dans la scène où Kimble et Gerard se font face et Kimble crie “Je n’ai pas tué ma femme”, Tommy Lee Jones a lui-même changé la réplique de réponse, transformant le plutôt fade “Ce n’est pas mon problème” en un parfait “Je m’en fous !”

image

image

4. Le boitement de Kimble dans le film n’est pas “joué”.

En tournant la scène de l’évasion à travers la forêt, Harrison Ford s’est déchiré un ligament du genou. Donc, quand il boîte dans le film, il boîte vraiment ! L’acteur a refusé de se faire opérer avant la fin du tournage pour conserver le sentiment d’authenticité.

image

5. La seule scène du déraillement du train a coûté 1 million de dollars.

Une somme énorme, le budget du film étant de 40 millions de dollars. Elle a été réalisée en une seule prise grâce à 13 caméras tournant simultanément. Une scène si intense que trois des caméras y ont été complètement détruites.

image

6. Le lieu du tournage de la scène du déraillement du train a été gardé intact et transformé en attraction touristique.

Il se visite à Dillsboro en Caroline du Nord.

image

7. Julianne Moore devait avoir un rôle beaucoup plus important dans le film.

Dans le scénario original, son personnage devait avoir une relation amoureuse avec Kimble. Finalement, il fut décidé de couper ces scènes, beaucoup trouvant qu’il n’était pas convenable qu’un homme qui cherche à prouver son innocence dans le meurtre de sa femme ait une liaison amoureuse avec un autre femme.

Le rôle sera néanmoins un gros boost pour la carrière de l’actrice qui avait débuté au cinéma seulement un an auparavant. C’est en effet grâce à ce rôle qu’elle sera repérée par Steven Spielberg qui lui offrira le rôle principal féminin de Jurassic Park 2.

image

8. Le Fugitif est un des tous premiers rôles au cinéma de l’actrice Jane Lynch.

Ce n’est que 16 ans plus tard que son visage deviendra familier du grand public en incarnant la terrible coach Sue Sylvester dans la série Glee.

image

9. Il n’y aurait peut-être pas eu de Indiana Jones 4 sans Le Fugitif.

C’est en voyant Harrison Ford avec la grosse barbe qu’il avait fait pousser pour les besoins du Fugitif sur le tournage de la série Les Aventures du Jeune Indiana Jones que George Lucas eut l’idée de faire un Indiana Jones se déroulant dans les années 50.

image

10. Il y aurait un fantôme caché dans le film.

Dans la scène où Harrison Ford s’extrait du train, on pouvait apercevoir dans la fumée un homme regardant droit dans la caméra. Il a plus tard été supprimé dans la version DVD. Effet d’optique ou vrai fantôme ?

image

11. Le Fugitif est le seul film adapté d’une série télé à avoir été nommé à l’Oscar du meilleur film.

image

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, pinterest, tout le ciné, youtube, examiner,

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés