Les 10 histoires les plus folles sur Michael Jackson

Posté par michael le lundi 20 juin 2016 il y a 1 an

Il a été la personne la plus connue au monde. Il a aussi été un des personnages les plus fous de l’histoire moderne, construisant sa légende par tabloids interposés.

Voici dix des histoires les plus folles sur le Roi de la Pop.

1. Il voulait être Spider-Man

A la fin des années 90, alors que Marvel s’est déclaré en faillite, Michael a tenté d’acheter la compagnie avec l’objectif secret de produire un film Spider-Man avec lui-même dans le rôle-titre. Finalement, l’offre n’aboutira pas, Marvel préférant vendre les droits de ses franchises les plus lucratives aux studios hollywoodien (Sony a décroché ceux de l’homme-araignée).

Plus tard, il tenta également d’obtenir le rôle du Professeur X quand il entendit parler de l’adaptation (par la Fox) des X-Men.

image

2. Il avait vraiment une maladie de la peau

Quand il révéla à Oprah Winfrey qu’il était atteint de Vitiligo, une maladie rare qui provoque des tâches claires sur la peau, beaucoup ont cru à une tentative maladroite pour expliquer l’éclaircissement de sa peau au fur et à mesure des années. Mais son autopsie démontra que Jackson était bien atteint de la maladie.

image

3. Il était chauve

Sur le tournage d’une pub Pepsi en 1984, les cheveux de Michael prirent feu (une vidéo rendue publique en 2009 par un magazine people). Brûlé au deuxième et troisième degré sur le visage et le scalp avec des dommages irréparables, il se fit tatouer le sommet du crane avec une perruque attachée aux restes de ses cheveux. Le rapport d’autopsie parle de cheveux “clairsemés”.

image

4. Il était accroc à la chirurgie esthétique et aux analgésiques

C’est l’incident mentionné ci-dessus qui provoqua l’addiction de Michael à la chirurgie esthétique et aux analgésiques, après les opérations obligatoires causées par les brûlures.

Dans son autobiographie Moonwalk en 1988, Michael admet avoir eu recours à deux rhinoplasties et avoir creusé son menton. Quant aux autres changements dans son apparence, il donna de nombreuses raisons aux cours des années : de la puberté à un régime végétarien en passant par l’éclairage ou le maquillage de scène.

Il a par ailleurs été souvent mentionné que son père l’insultait régulièrement, pendant l’enfance, en le traitant de “gros nez”.

image

5. Il dût abandonner son chimpanzé Bubbles

Michael acheta le chimpanzé Bubbles au milieu des années 80 à un centre de recherche sur le cancer. Au cours des années, les deux sont devenus très proches, Michael réussissant même à apprendre le moonwalk à Bubbles, à le faire manger à table ou à le faire aller aux toilettes.

Mais quand Bubbles atteignit l’âge de la puberté, il devint plus agressif et puissant, contraignant Michael à le confier à un sanctuaire pour protéger ses jeunes enfants.

Aujourd’hui, Bubbles a 32 ans et aimerait écouter de la flute et peindre.

image

6. Il aimait propager des rumeurs sur lui-même

Au milieu des années 80, Michael devint un phénomène de foire dans la presse à scandale qui lui donna le surnom de Wacko-Jacko. Par exemple, la rumeur selon laquelle Michael dormirait dans un caisson à oxygène pour défier le vieillissement ou sa tentative d’acheter les restes de John “Elephant Man” Merrick.

Des rumeurs qui furent propagées par Michael lui-même, comme il l’a révélé dans sa biographie publiée en 2009.

image

7. Son frère Jermaine a conçu un plan pour le faire fuir à Bahrein

Lors de son procès de 2005, son frère Jermaine, pour lui éviter la prison, affréta un jet pour emmener Michael dans le petit Etat du Bahrein, qui n’a pas d’accord d’extradition avec les Etats-Unis, au cas où il serait reconnu coupable. D’après Jermaine, Michael n’était absolument pas au courant du plan.

image

8. Il a déposé un brevet pour des chaussures

Dans le clip de Smooth Criminal, Michael s’avance à 45° dans un mouvement incapable à réaliser par un humain. Si cet exploit est dans le clip à attribuer à des cables, Michael voulait reproduire le mouvement sur scène. Pour cela, il a lui-même mis au point des chaussures spéciales. Dans le talon des chaussures se trouvait un trou s'encastrant dans une cheville dans le sol. La chaussure avait, elle, des fixations déguisées en chaussettes pour que le pieds reste bien à l'intérieur.

Breveté pour éviter que d’autres s’emparent de ce geste iconique, les chaussures “anti-gravité” sont retombées dans le domaine publique en 2005.

image

9. Il avait l’intention de construire un immense robot de 15 mètres à Las Vegas

En 2005, Michael avait prévu de faire un come-back retentissant avec une série de concerts à Las Vegas. Pour l’occasion, il avait imaginé des costumes fonctionnant à l’énergie solaire, changeant de couleurs en fonction des lumières. Mais son idée la plus folle était un immense robot de lui-même haut de 15 mètres qui se déplacerait seul dans le désert du Nevada, le rendant ainsi visible de l’aéroport de la ville.

Finalement, à cause de son procès de 2005, ce come-back échoua à aboutir pour des raisons financières.

image

10. Il a co-écrit la chanson Do The Bartman

Numéro 1 des charts anglais en 1990, le rap de Bart Simpson a été un énorme tube dans le monde entier, surfant sur le succès phénomène de la série alors dans sa deuxième saison. Michael, grand fan de la série et en particulier de Bart, n’est pas crédité pour la chanson car le disque est sorti sur un autre label que le sien.

image

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, giphy, tumblr, tumblr, tumblr

Variétés Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés