11 raisons de regarder HELLBOY II : LES LEGIONS D’OR MAUDITES sur 6ter

Posté par michael le dimanche 13 mai 2018 il y a 2 semaines

1. L’histoire

Avec ses partenaires du Bureau de Recherche et de Défense Paranormal (B.P.R.D.), sa petite amie pyrokinésique Liz, l'aquatique Abe Sapien et le protoplasmique Johann, Hellboy, le démon élevé par un humain, doit lutter contre un maléfique tyran prêt à faire régner l’enfer sur Terre grâce à une armée de créatures.

image

image

2. Guillermo Del Toro

Le réalisateur mexicain était tout auréolé de l’énorme succès critique (6 nominations aux Oscars) de son sixième film, Le Labyrinthe de Pan, quand il tourne la suite des aventures de Hellboy dont il avait déjà réalisé le premier volet. Metteur en scène à l’imagination débordante, on lui doit aussi Pacific Rim, Blade II ou le film d’horreur Mimic.

image

3. Un super-héros à contre-courant

Hellboy est un super-héros un peu à part dans l’univers des comic-books. Ses aventures sont publiées par Dark Horse Comics, célèbre pour être la maison d’oeuvre décalés, sombres et “alternatives” comme Sin City et 300 de Frank Miller, The Mask ou Tank Girl.

Hellboy est ainsi très loin des super-héros bien coiffés et aux sourires ultra-bright de Marvel ou DC Comics. Il est plus cynique et plus torturé. Et c’est très rafraîchissant !

image

4. Ron Perlman

Révélé par Jean-Jacques Annaud avec La Guerre du Feu et Le Nom de la Rose, l’imposant Ron Perlman est devenu l’acteur fétiche de Guillermo Del Toro dès 1993 avec le film de vampires "alternatif" Cronos. Le réalisateur et l’auteur du comics, Mike Mignola, ont dû lutter très dur pour imposer Perlman auprès du studio qui lui préférait Vin Diesel alors tout auréolé du succès de Fast & Furious.

Evidemment, maintenant, on le connaît mieux grâce à la série Sons Of Anarchy.

image

5. Une suite à la hauteur du premier (voire meilleure)

Il y a les bonnes surprises (Spider-Man 2, X-Men 2) et les moins bonnes (Iron Man 2). Faire une suite à un film déjà très bon est un art délicat - encore plus quand on parle de super-héros. Mais Guillermo Del Toro était déjà à l’origine d’une des meilleures suites du genre, l’extraordinaire Blade II. Pour la suite de Hellboy, il se surpasse. Plus spectaculaire, plus fun, plus sombre, plus de places pour les personnages secondaires, Hellboy II est définitivement à la hauteur de son premier volet.

image

6. Des créatures insensées

Connu et reconnu pour son incroyable imagination, Guillermo Del Toro convoque dans Hellboy II un bestiaire incroyable. Ses créatures, qu’elles soient du côté des gentils ou des méchants, sont toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

image

7. Doug Jones

Pierre angulaire du cinéma de Guillermo Del Toro, l’anglais Doug Jones était déjà celui qui était entré dans les costumes de l’homme pâle et du faune dans Le Labyrinthe de Pan. Dans Hellboy II, l’acteur américain incarne pas moins de trois rôles, celui de Abe Sapien, celui de l’Ange de la Mort et celui du Chambellan.

image

8. Luke Goss

Pour les amateurs de pop-music des années 80, c’était un des deux frères du groupe Bros. Vous les connaissez peut-être pour leur tube de 1987, When Will I Be Famous. Reconverti et méconnaissable, il joue le terrifiant méchant de Hellboy II, après avoir déjà joué celui de Blade II.

image

9. Beaucoup d’humour

Hellboy est le maître du cool ! Et ses répliques sont à la hauteur.

image

10. Beaucoup de noirceur

L’oeuvre de Guillermo Del Toro est marquée par la poésie macabre, les histoires d’amour maudites et les créatures tragiques. Même dans le cadre d'un blockbuster hollywoodien, Hellboy II est fidèle à cette tradition.

image

11. Les critiques

“Monstres pittoresques ou inquiétants sont chez eux dans ce conte d'une époustouflante richesse visuelle.” - 20 Minutes

“Un grand film fantastique moderne (...) De cette trame somme toute extrêmement simple, Del Toro tire un scénario tout en subtilités qui lui permet de signer l'un des plus beaux films de monstres de ces dernières années.” - L’Ecran Fantastique

“La dernière bombe de Del Toro s'impose de loin comme le long-métrage le plus spectaculaire de cette année.” - Mad Movies

“Guillermo Del Toro prolonge, amplifie et embellit l'étrange dessein qu'il semble avoir fixé à son superhéros postmoderne: partager le sort des hommes.” - Libération

“L'imagination de Del Toro est encore une fois sidérante” - Les Inrockuptibles

“Synthèse miraculeuse entre le langage de la BD et celui du cinéma, entre le registre intimiste de ses films d'auteur et les moyens des blockbusters.” - Première

image

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés