10 raisons de regarder LA LIGNE ROUGE sur Ciné+

Posté par michael le vendredi 23 mars 2018 il y a 3 semaines

1. Un pan moins connu de la seconde guerre mondiale

La Ligne Rouge retrace la bataille de Guadalcanal, une petite île du Pacifique où se déroula une des plus violentes batailles de la seconde guerre mondiale entre troupes américaines et japonaises.

Contrairement aux combats en Europe, il y a eu très peu de films consacrés à la bataille de Guadalcanal, les plus mémorables remontant aux années 40-50 avec Guadalcanal tourné seulement quelques mois après la bataille ou Les Diables de Guadalcanal en 1951 avec John Wayne. Plus tard, la série de Steven Spielberg et Tom Hanks, Band Of Brothers : L’enfer du Pacifique retracera longuement la bataille.

image

2. Basé sur l’histoire d’un auteur culte

La Ligne Rouge est basé sur le roman de James Jones, un auteur plusieurs fois adapté au cinéma, en particulier avec le roman Tant qu’il y aura des hommes dont la première version cinématographique remportera l’Oscar du meilleur film en 1953.

image

3. Un film rare

La Ligne Rouge est seulement le troisième film de Terrence Malick en 25 ans. Hyper-perfectionniste, le réalisateur est réputé pour préparer ses films avec la minutie d'un orfèvre, à la fois en pré et en post-production.

Le premier était La Ballade Sauvage en 1973, variation sur le mythe de Bonnie & Clyde; le deuxième, Les Moissons du Ciel en 1978, était un triangle amoureux dans l'Amérique rurale de la Grande Dépression. Quand sort La Ligne Rouge au cinéma, le metteur en scène culte n’a donc rien réalisé depuis 20 ans !

Il lui faudra 7 ans pour réaliser son quatrième film, Le Nouveau Monde suivi 6 ans plus tard par The Tree Of Life.

image

4. Un film de guerre qui ne ressemble à aucun autre

Raconté via le point de vue de dizaines de soldats tous très différents, La Ligne Rouge est moins un film de guerre qu’une reflexion sur la nature qui était là avant les hommes (et leur guerre) et le sera sûrement après eux.

image

5. La nature

Résultat de ce parti-pris narratif et thématique, Terrence Malick passe presque autant de temps à filmer la nature luxuriante que les hommes et leurs batailles qui n’ont donc jamais paru si absurdes.

Eclairées par le chef opérateur deux fois oscarisé pour Légendes d’automne et Braveheart, ces scènes de nature sont d’une telle beauté visuelle qu’elles vous donneront des frissons.

image

6. Un des plus grands castings de l’histoire du cinéma...

A la fois composé de vétérans du cinéma hollywoodien comme John Travolta, Sean Penn, John Cusack, Woody Harrelson, Nick Nolte ou George Clooney et des plus prometteurs jeunes talents des années 90 comme Jared Leto, Jim Caviezel, Adrian Brody, John C. Reilly ou Ben Chaplin, le casting est un des plus impressionnants jamais assemblé pour un film hollywoodien, un peu à la manière du Jour Le Plus Long 35 ans plus tôt.

image

7. Qui aurait pu être encore plus grand !

Et ce casting aurait pu être encore plus impressionnant si Terrence Malick n’avait pas décidé, au dernier moment, de couper complètement certains acteurs au montage, comme Bill Pullman (Independence Day) ou Lukas Haas (Witness) ou Mickey Rourke. Les 4 heures de voix-off enregistrées par Billy Bob Thornton, ont elles-aussi été entièrement zappées du film.

Gary Oldman, Martin Sheen, Viggo Mortensen et Jason Patrick ont, eux, même pas eu le temps de monter dans l’avion, Terrence Malick décidant de couper leurs scènes prévues au scénario avant le tournage.

Entre la version scénarisée et tournée et la version montée, Adrian Brody, lui, est carrément passé de rôle principal à simple apparition, remplacé par les scènes de Jim Caviezel, Terrence Malick ayant décidé de changer le concept même du film au dernier moment.

image

8. Un film multi-récompensé

Nommé 7 fois aux Oscars (meilleur film, réalisateur, photographie, musique, scénario, son et montage), La Ligne Rouge a surtout remporté le prestigieux Ours d’Or du Festival de Berlin.

image

9. La musique

Composée par Hans Zimmer, elle reste considérée comme une des plus belles du compositeur hyper-actif. Elle influencera énormément son travail plus tard pour Christopher Nolan sur Inception ou Interstellar.

image

10. Les critiques

“Ce film offre le spectacle, sublime, d'un monde à sa genèse. A chacune de ses images, on a le sentiment d'assister à la naissance du cinéma.” - Le Monde

“C'est un opus sur la peur, l'incompréhension, le doute. C'est aussi un film qui ne prend pas parti.” - Le Parisien

“Le film le plus stimulant q'Hollywwod nous ait donné depuis bien longtemps.” - Les Inrockuptibles

“Une gigantesque déploration incantatoire qui saisit le spectateur à la gorge pour ne plus le lâcher, un film à la fois rousseauiste et désespéré, confinant trois heures durant à la litanie hypnotique” - Libération

“Ici, aucun romantisme imbécile, mais un hymne presque animal à l'immensité du paradoxe de la guerre - où beauté et horreur se fondent - comme un raccourci de la vie. On mourra tous au paradis.” - Première

image

Sources Images : 20th Century Fox

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés