11 histoires incroyables sur le film BONNIE & CLYDE

Posté par michael le lundi 15 juin 2015 il y a 1 an

Dans l’Amérique des années 30, rongée par la Grande Dépression, un couple d'amants criminels, Bonnie Parker et Clyde Barrow, sillone le pays en braquant des banques. Idolâtrés ou détestés, ils deviennent rapidement le sujet de discussion n°1 dans les foyers américains...

Voici dix histoires incroyables que vous ne connaissiez peut-être pas sur le film mythique d’Arthur Penn avec Warren Beatty et Faye Dunaway.

1. Bonnie & Clyde marque les débuts au cinéma de Robert Benton.

Après avoir co-signé le scénario de Bonnie & Clyde, il écrira et réalisera Kramer Contre Kramer et écrira le scénario de Superman, deux des plus gros succès commerciaux des années 70.

image

2. Très influencés par la Nouvelle Vague française (en particulier Jules et Jim et Tirez sur le pianiste), les scénaristes du film ont d’abord envoyé leur scénario à François Truffaut.

Le réalisateur français, auréolé du succès à l’international de ses films Les 400 Coups et Jules et Jim, déclina l’offre pour réaliser un autre film en anglais - son premier - Fahrenheit 451. Cela ne l’a pas empêché, néanmoins, d’apporter quelques modifications personnelles au scénario (en particulier la scène du poème de Bonnie à Clyde qui se retrouve dans les journaux puis sur le bureau de la police) .

image

image

image

3. François Truffaut, après son refus, suggéra alors Jean-Luc Godard pour mettre en scène Bonnie & Clyde.

Le réalisateur suisse voulait, lui, tourner le film en plein hiver, malgré le fait que l’intrigue (inspirée évidemment de faits réels) est censée se dérouler en plein été. Devant la circonspection des scénaristes et surtout de leurs producteurs, Godard aurait eu cette phrase célèbre : “Je vous parle de cinéma, vous me parlez de météo. Au revoir.”

image

4. C’est Warren Beatty, qui eut connaissance du scénario via François Truffaut lors d’un dîner à Paris, qui suggéra d’engager un réalisateur américain plutôt qu’un Français.

George Stevens (Géant), William Wyler (Ben-Hur, Vacances Romaines), Karel Reisz (Le Flambeur), John Schlesinger (Macadam Cowboy), Brian G. Hutton (Règlement de Comptes à OK Corral) et Sydney Pollack (On Achève Bien les Chevaux) furent envisagés pour le film. C'est finalement Arthur Penn qui accepta le poste après avoir refusé une première fois pour réaliser La Poursuite Impitoyable avec Marlon Brando.

image

5. Warren Beatty, qui avait tourné avec elle dans La Fièvre dans le sang en 1961, supplia Natalie Wood de jouer Bonnie.

Mais cette dernière refusa, déclarant plus tard qu’il était très “difficile” de travailler avec l’acteur. De nombreuses autres actrices furent donc envisagées comme Jane Fonda, Tuesday Weld, Ann-Margret, Leslie Caron, Carol Lynley, Sue Lyon et même Cher. C’est finalement la presque débutante Faye Dunaway qui obtiendra le rôle tant convoité (son premier rôle principal), faisant d’elle une star (après avoir été nommée aux Oscars).

image

image

6. La doublure de Faye Dunaway est l’actrice Morgan Fairchild, future icône de la télé des années 80 (Nord et Sud, Falcon Crest...)

Pour les plus jeunes, elle est aussi connue pour être la maman de Chandler dans Friends !

image

7. Dans le scénario original, les scénaristes avaient fait de Clyde Barrow un bisexuel.

C’est Arthur Penn qui décida de supprimer cet aspect de la personnalité de Clyde, de peur que les spectateurs assimile cela à une déviance liée à son caractère criminel. Au lieu de cela, les scénaristes et le réalisateur ont fait de Clyde un impuissant.

image

image

8. Bonnie & Clyde est un des tous premiers films à utiliser l’usage de petits explosifs cachés dans les vêtements de l’acteur et reliés à des petites poches de faux sang pour simuler l’impact des balles dans le corps.

image

9. Jack Warner, le patron des studios Warner, croyait si peu dans le potentiel commercial du film qu’il accepta d’offrir 40% des recettes du film au producteur et acteur Warren Beatty - un record !

Bien mal lui en a pris, Bonnie & Clyde devenant, à l’époque de sa sortie, le deuxième plus gros succès commercial de l’histoire du studio.

image

10. Bonnie & Clyde marque les débuts au cinéma de Gene Wilder, une des plus grandes stars comiques des années 70.

Fidèle de Mel Brooks, il est la star des classiques de la comédie Frankenstein Junior et Le Shérif est en Prison.

image

11. Bonnie & Clyde est considéré comme le premier film de ce qu’on appellera plus tard “le nouvel hollywood”.

Avec ses thèmes (la rébellion, l’éveil sexuel...), sa violence très graphique, son humour noir, ses changements de ton très brutaux et son montage très influencé par la modernité de la Nouvelle Vague française, Bonnie & Clyde a remporté un succès gigantesque chez les jeunes, en particulier les jeunes urbains, influençant de très nombreux autres réalisateurs américains comme Francis Ford Coppola, Brian De Palma, Steven Spielberg, Martin Scorsese, Sam Peckinpah etc.

image

image

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés