10 raisons de regarder COLLATERAL sur Ciné+

Posté par michael le mercredi 23 mai 2018 il y a 1 mois

1. L’histoire

A Los Angeles, un chauffeur de taxi accepte de promener, de rendez-vous en rendez-vous, un mystérieux homme pendant toute la nuit. Seul problème : ce dernier se révèle rapidement être un tueur à gages qui a rendez-vous avec ses cibles.

2. Un des scénaristes les plus demandés d’Hollywood

Collateral est le premier scénario écrit par Stuart Beattie. Il a eu l’idée du concept alors qu’il n’avait que 17 ans, en prenant un taxi au départ de l’aéroport de Sydney pour rentrer chez lui.

Depuis Collateral, son premier gros succès en tant que scénariste, il a participé à l’écriture du premier Pirates des Caraïbes, du film de vampires 30 Jours de Nuit ou de la super-production Australia avec Nicole Kidman et Hugh Jackman.

image

3. Un projet de longue date

Quand Stuart Beattie a eu l’occasion, pour la première fois, de voir son scénario réalisé, il était serveur à Los Angeles. C’est par l’intermédiaire d’une amie de fac, devenue productrice, qu’il est présenté à Frank Darabont (le réalisateur de Les Evadés et La Ligne Verte) qui veut réaliser ce qui est encore appelé The Last Domino. Mais le projet, destiné à HBO, n’aboutit pas.

Le scénario atterrit alors chez les studios DreamWorks où il y restera trois ans, alternant les réalisateurs comme Mimi Leder (Deep Impact), Janusz Kaminski (le chef opérateur de Steven Spielberg) ou le brésilien Fernando Meirelles (La Cité de Dieu) qui finissent tous par se désister.

image

4. Tom Cruise

En arrivant chez DreamWorks, le rôle du tueur a beaucoup intéressé Russell Crowe qui finit par se désister. C’est donc Tom Cruise qui a été appelé à la rescousse. Avec la star des stars qui vient d’enchaîner plusieurs gros succès comme Minority Report et Le Dernier Samouraï, le projet se met sur les rails immédiatement.

image

5. Le contre-emploi de Tom Cruise

Avec Collateral, Tom Cruise joue pour la seconde fois de sa carrière un vrai méchant, dix ans après Entretien avec un vampire. Une nouvelle occasion pour lui de jouer avec son image en changeant de look, adoptant non plus les longs cheveux blonds de son Lestat mais les cheveux grisâtres coupés en brosse du tueur froid et calculateur.

image

6. La caméra virtuose de Michael Mann

Réputé un des réalisateurs les plus exigeants du cinéma américain, Michael Mann, qui a débuté à la télé avec la série Deux Flics à Miami, interroge en permanence le cinéma d’action, tournant quelques oeuvres majeures comme Le Dernier Des Mohicans avec Daniel Day Lewis, Heat avec Al Pacino et Robert De Niro ou Révélations avec Russell Crowe et Al Pacino.

7. Jamie Foxx

Encore peu connu comme acteur “sérieux” après des années de stand-up et de rôles comiques (Adam Sandler a longtemps été envisagé, avant lui, dans le rôle du chauffeur de taxi), il avait justement été révélé par Michael Mann grâce à Ali en 2001.

Preuve d’un passage réussi de la comédie au drame : aux Oscars 2005, il réussissait l’exploit d’être à la fois nommé comme meilleur acteur de second rôle grâce à Collateral et comme meilleur acteur grâce à Ray. Il a remporté le dernier !

image

8. Les lumières de Los Angeles comme vous ne les avez jamais vues

Pour la première fois dans une grosse production hollywoodienne, Michael Mann a choisi de tourner la quasi-intégralité du film avec une caméra numérique haute-définition. Ce choix permettait ainsi au réalisateur et à son chef opérateur de donner une vision encore totalement inédite de la lumière si particulière de Los Angeles la nuit.

Le film a d’ailleurs été classé à la 9e place des meilleurs films sur Los Angeles de ces 25 dernières années par le Los Angeles Times.

image

9. Une des plus grandes scènes de fusillade du cinéma

C’est une grande spécialité de Michael Mann qui avait démontré son savoir-faire dix ans plus tôt sur Heat. Particularité de celle de Collateral : elle se déroule au beau milieu d’une boîte de nuit bondée.

>

10. Les critiques

“Michael Mann prouve une nouvelle fois qu'il est aujourd'hui le maître du thriller américain.(...) Il y a du Jean-Pierre Melville, époque " le Samouraï " avec Delon, dans ce " Collateral ". En virtuose de la mise en scène, (...) Michael Mann nous tient en haleine durant deux heures.” - Le Parisien

“Le talent de Michael Mann n'est plus à démontrer. Il s'impose une fois encore comme l'un des meilleurs sinon le meilleur outre-Atlantique, celui qui apporte à chaque genre visité (film noir, biographie, film-dossier) une forme nouvelle de lyrisme mélancolique. Extrême précision du regard, alternance de plans courts et longs, confiance dans les acteurs : Collateral n'échappe pas à la règle et s'imposera comme un nouveau modèle.” - Télérama

“Comme un loup qui retourne à sa tannière, Michael Mann retrouve son registre de prédilection avec ce polar nocturne hyperréaliste qui n'a peut-être pas l'envergure exceptionnelle de Heat, mais ressemble à l'équivalent "losangelésien" d'After Hours.” - Première

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, wordpress, toutleciné, sky

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés