15 histoires incroyables sur la trilogie AUSTIN POWERS sur RTL9

Posté par michael le vendredi 11 mai 2018 il y a 2 mois

Groovy, Baby !!

1. L'inspiration de Austin Powers vient de la chanson "The Look of Love"

C'est en revenant d'un entraînement de Hockey que Mike Myers a entendu la chanson "The Look Of Love" de Dusty Springfield. Elle lui a rappelé un de ses films préférés, la parodie de James Bond, Casino Royale, dont c'était le thème principal. C'est ainsi qu'il eut l'idée de faire un film parodique sur les Swingers et les films d'espionnage des années 60.

D'ailleurs, Hal David, le parolier de "The Look of Love" est aussi celui de deux chansons de la saga James Bond, "We Have All The Time In The World" de Au Service De Sa Majesté et "Moonraker" du film éponyme.

Le compositeur de la chanson, Burt Bacharah, lui, apparaît dans les deux premiers films Austin Powers.

image

2. Si Austin Powers est évidemment une parodie de James Bond, le point de départ de la saga vient de la série anglaise Adam Adamant Lives!

Dans cette série de la BBC diffusée entre 1966 et 1977, un aventurier est gelé en 1867 par son ennemi juré, The Face, et se réveille en 1966, en plein pendant les Swingin' Sixties londoniennes.

Mike Myers a utilisé ce prémisse pour sa saga en prenant le "point d'arrivée" de la série pour en faire son "point de départ.

image

3. Le Dr Denfer devait être joué par Jim Carrey

A l'origine, Mike Myers avait embauché son compatriote canadien Jim Carrey pour incarner le maléfique Dr Denfer. Ce dernier avait d'ailleurs donné son accord de principe.

Mais quand le tournage de Austin Powers commença, Jim Carrey s'était déjà engagé sur Menteur Menteur. Mike Myers décida donc de jouer le Dr Denfer lui-même.

image

4. Les Fembots sont inspirés de deux films de séries B intitulés Dr Goldfoot

Dans Dr. Golfoot And The Bikini Machine (1965) et Dr Goldfoot And The Girls Bomb (1966), un savant fou conçoit une armée de femmes robots destinées à séduire des hommes pour les voler.

image

5. Demi Moore est la productrice des trois films de la saga

image

6. Une blague sur la Princesse Diana a été supprimée du premier Austin Powers pour la sortie anglaise

Dans le premier Austin Powers, le Dr Denfer annonçait un de ses plans pour conquérir le monde consistant à faire croire que le Prince Charles avait une relation extra-maritale pour le faire divorcer avec Diana. Ses sbires lui annonçaient alors que ça avait déjà eu lieu pendant les 30 ans durant lesquels il avait été congelé.

Le film devant sortir le 5 septembre 1997 en Angleterre, soit 6 jours après le décès de la Princesse, il a été décidé en urgence de supprimer cette scène. Elle a été réintroduite pour les sorties VHS, DVD et pour les diffusions télé.

image  image

image  image

7. Dr Denfer est inspiré de Lorne Michaels, le créateur du Saturday Night Live, l'émission qui a fait de Mike Myers une star

Les mimiques, l'accent et certaines expressions sont directement inspirés de Michaels qui dirige l'émission comique la plus culte du monde depuis 1975 et dans laquelle Mike Myers a officié entre 1989 et 1995, y créant notamment Wayne's World.

image

image

image

8. Le titre allemand de Austin Powers : L'espion qui m'a tirée était Austin Powers : l'espion dans la secrète position du missionnaire

(!)

image

9. Le premier Austin Powers n'aurait jamais du avoir de suite

Avec ces 68 millions de dollars récoltés au box-office mondial, le premier Austin Powers est loin d'avoir été un bide commercial. Mais pour le studio, c'était loin d'être suffisant pour en faire une suite.

Pourtant, le film cartonna en VHS et le studio accepta d'en faire une suite. Bien leur en a pris : Austin Powers : l'espion qui m'a tiré a récolté la colossale somme de 312 millions de dollars dans le monde.

A titre de comparaison, le deuxième Austin Powers a rapporté en un seul week-end plus d'argent que le premier Austin Powers sur l'ensemble de son exploitation au box-office américain.

image

image

image

10. En janvier 2002, six mois avant la sortie de Austin Powers : Goldmember, le studio MGM, détenteur des droits de James Bond, attaqua la production du film pour utilisation frauduleuse du fameux titre Goldfinger.

Un compromis fut trouvé en avril 2002, la production de Austin Powers s'engageant à accrocher, à toutes les bandes-annonces de Austin Powers envoyées aux exploitants américains, la bande-annonce de Demain Ne Meurs Jamais qui devait sortir en novembre 2002.

image

image

11. Il fallait 7 heures à Mike Myers pour se transformer en Gras Double

image

12. Suite à l'énorme succès de Austin Powers : l'espion qui m'a tirée, la chaîne HBO a acheté les droits d'adaptation du film en dessin-animé.

Conçu comme une série de 13 épisodes, elle ne vit jamais le jour.

image

13. Le personnage de Mini-Moi serait inspiré du film L'île du Docteur Moreau

Expérience ratée de clonage du Dr Denfer, Mini-Moi serait inspiré du personnage de Majai, une version miniature du Dr Moreau, incarné par Marlon Brando dans le film maudit de 1996.

image

14. Une projection-test de Austin Powers : l'espion qui m'a tirée n'a pas résulté en une coupure massive de scènes (comme c'est quasiment toujours le cas) mais en un rallongement d'une scène

La scène de la fusée, une des plus célèbres de toute la saga, a eu tellement de succès pendant les projections-test du film que la production décida de la rallonger.

image

15. La bande-annonce teaser de Austin Powers : l'espion qui m'a tirée commençait comme une bande-annonce de Star Wars : La Menace Fantôme

Les deux films sont sortis à trois semaines d'intervalle à l'été 1999. Regardez-là ici !

image

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés