10 raisons de regarder LA LIGNE VERTE

Posté par michael le jeudi 2 juin 2016 il y a 1 an

1. L'histoire

Paul Edgecomb est le gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935. Il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s’efforçant d'adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey, accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens très forts.

image

image

2. Adapté de Stephen King

Il existe près d'une trentaine d'adaptations cinématographiques de l'oeuvre du maître de l'horreur, Stephen King. Pas mal de nanars mais aussi quelques chefs d'oeuvre comme Shining, Carrie, Misery ou Stand By Me. Mais si Shining conserve le titre de chouchou des critiques et Les Evadés celui de chouchou du public, La Ligne Verte reste le chouchou du box-office, grâce à ses plus de 286 millions de dollars de recettes dans le monde. Il est ainsi très au-dessus de films comme 1408, Misery ou Simetierre.

image

3. Frank Darabont : grand spécialiste de Stephen King

Le scénariste et réalisateur avait déjà adapté Stephen King au cinéma, avec Les Evadés avec Tim Robbins et Morgan Freeman, un autre film de prison qui fut un bide lors de sa sortie au cinéma mais qui fut élevé au rang de chef d'oeuvre avec sa sortie vidéo et ses nombreux passages télé. Il a remis ça en 2007 avec, cette fois, dans un genre assez différent, l'adaptation de The Mist, un terrifiant huit-clos à la fin glaçante.

Pas étonnant donc de retrouver de nombreux acteurs et techniciens au générique des films. Outre Darabont, on retrouve dans La Ligne Verte et Les Evadés les acteurs Jeffrey DeMunn, William Sadler, Mack Miles et Brian Libby, ainsi que le compositeur Thomas Newman, le monteur Richard Francis-Bruce et le décorateur Michael Seirton.

image

4. Tom Hanks

Dans le rôle du gardien-chef de prison, Tom Hanks est égal à lui-même, dans le genre de rôle où il est le meilleur, charismatique et profondément humain. Pour la petite anecdote, l'acteur était le premier choix de Stephen King qui ne cacha pas son enthousiasme à voir Hanks jouer le gardien Paul Edgecomb. Mais en 2007, John Travolta révéla qu'il aurait pu jouer le rôle s'il ne l'avait pas refusé - à son grand regret. Il déclarait à la même occasion qu'il aurait pu jouer dans Splash, le rôle qui a fait de Hanks une star.

image

5. Michael Clarke Duncan

Le géant rêvait de faire du cinéma à Hollywood lorsqu'il creusait des trous pour la compagnie du gaz de Chicago. Quand il se décida à tout quitter pour Hollywood, il exerça d'abord le job de garde du corps. C'est ainsi qu'il rencontra Bruce Willis qui lui permit de décrocher son premier rôle important dans Armageddon. C'est également Bruce Willis qui recommanda Duncan pour le rôle de La Ligne Verte, devant la difficulté du réalisateur à trouver le bon acteur.

Pour l'anecdote, s'il paraît gigantesque dans le film, il fait en fait la même taille que David Morse et est même légèrement plus petit que James Cromwell, qui incarnent tous les deux des gardiens.

Duncan a été nommé à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour La Ligne Verte.

image

6. Un long film comme on en fait (presque) plus

En tant que spectateurs, nous ne sommes plus habitués aux longs films de 3h. Pourtant, La Ligne Verte reste une grande fresque "spielbergienne" où chaque minute est parfaitement utilisée. Comme disait Tom Hanks à la sortie du film : "vous en avez beaucoup plus pour votre argent".

image

7. Un grand hymne humaniste

image    image

image    image

8. Vous allez pleurer !

Préparez les mouchoirs, la fin va vous faire chialer ! Dans un sondage de la chaîne anglaise Channel 4, La Ligne Verte est ainsi arrivé deuxième des films qui faisaient le plus pleurer de l'histoire, juste derrière E.T. de Steven Spielberg.

image

9. Un film multi-récompensé

La Ligne Verte a été nommé aux Oscars du meilleur film, du meilleur scénario et du meilleur acteur dans un second rôle.

image

10. Les critiques

"Le film, tient la distance. Ceci tient en grande partie à l'excellence de l'interprétation. La mise en scène témoigne des qualités techniques qui caractérisent dorénavant les productions des grands studios américains." - Le Parisien

"Le second long métrage de Frank Darabont brille d'un éclat particulier. La Ligne Verte est une étonnante chronique humaniste" - L'écran fantastique

"Film-fleuve au souffle "spielbergien", qui, en dépit de sa durée, ne faiblit jamais." - FHM

image

Sources Images : tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr, tumblr

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés