10 raisons de regarder THE TREE OF LIFE

Posté par michael le mercredi 10 décembre 2014 il y a 2 ans

1. Le tourbillon de la vie

The Tree of Life raconte la vie de Jack. Dans les années 50, il grandit, dans une petite ville du Texas, entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. Mais la naissance de ses deux frères l'oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu'il affronte l'individualisme forcené d'un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu'au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire...

image

2. Un film rare

The Tree of Life est seulement le cinquième film de Terrence Malick en presque quarante ans. Hyper-perfectionniste, le réalisateur est réputé pour préparer ses films avec la minutie d'un orfèvre, à la fois en pré et en post-production.

Le premier était La Ballade Sauvage en 1973, variation sur le mythe de Bonnie & Clyde; le deuxième, Les Moissons du Ciel en 1978était un triangle amoureux dans l'Amérique rurale de la Grande Dépression; le troisième, La Ligne Rouge en 1998, racontait la bataille de Guadalcanal pendant la seconde guerre mondiale; le quatrième, Le Nouveau Monde en 2005, racontait l'histoire de Pocahontas.

D'ailleurs, l'annonce du projet The Tree Of Life remonte à 2005, dès la fin du Nouveau Monde. Le film ne sortira que 6 ans plus tard ! Entre temps, des acteurs comme Colin Farrell, Heath Ledger ou Mel Gibson ont été annoncées pour jouer dans le film.

image

3. La virtuosité de Terrence Malick

Le réalisateur américain est connu pour son perfectionnisme qui, contrairement à beaucoup, se voit à l'écran. Dans The Tree Of Life, chaque plan ressemble, en effet, à une peinture mouvante, où la beauté de la composition se dispute celle de la lumière.

Et cette caméra virvolante... De la magie !

image

4. Brad Pitt

Ne devant agir qu'en tant que producteur, Brad Pitt a voulu s'engager sur le film en jouant, en plus, le rôle du père. Dans ce rôle, il livre une des plus belles et intenses prestations de sa carrière, déjà bien chargée en beaux rôles.

image

5. La révélation Jessica Chastain

Terrence Malick est un immense découvreur de talent. C'est à lui qu'on doit la révélation de Martin Sheen, de Sissy Spacek, de Richard Gere, de Sam Shepard, de Jim Caviezel ou de Adrian Brody. Et il remet ça avec The Tree Of Life avec Jessica Chastain.

Désormais un des visages les plus reconnaissables du cinéma américain grâce à des rôles intenses dans Zero Dark Thirty ou Interstellar, l'actrice était une quasi-inconnue quand elle a commencé le tournage de The Tree Of Life dans le rôle de la mère aimante de Jack.

image

image

6. La révélation Tye Sheridan

The Tree of Life marque les débuts au cinéma du jeune Tye Sheridan qui, après Brad Pitt, a fait jeu égal avec de grands noms du cinéma comme Nicolas Cage dans Joe ou Matthew McConaughey dans Mud.

Et vous n'êtes pas prêts d'oublier son visage. Pour 2015, il a pas moins de 7 films déjà tournés !

7. Une expérience sensorielle comme nulle autre.

The Tree of Life n'est pas tout à fait un film comme les autres. Il est un peu plus ambitieux. Il entend raconter le monde, la nature, la vie, sa création, sa destruction. Et pour cela, Malick offre un spectacle mystique, une expérience qui fera plus appel à vos sens qu'à votre raison. Si vous réussissez à vous laisser submerger par les images, vous ne le regretterez pas !

image

image

image

image

image

8. Des effets spéciaux "à l'ancienne"

Refusant d'utiliser des effets spéciaux numériques, Terrence Malick a fait appel à Douglas Trumbull, une légende des effets spéciaux photographiques à qui l'on doit la magnificence visuelle du 2001 Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick puis du Rencontre du 3e Type de Steven Spielberg.

Alors âgé de 70 ans, quand Malick fit appel à lui, Trumbull n'avait plus travaillé depuis 30 ans et le Blade Runner de Ridley Scott en 1982.

image

image

image

image

9. La Palme d'or à Cannes

Outre ses nominations aux Oscars du meilleur réalisateur, du meilleur film et de la meilleure photographie, The Tree Of Life a remporté la Palme d'Or à Cannes.

10. Les critiques

"Le récit ne s'offre pas de manière concrète et linéaire, mais sous la forme d'un long et magnifique poème empreint de mysticisme, traversé d'images sublimes, baignées de nature et à l'affût de la grâce." - La Croix

"Malick y parcourt la gamme cinéma avec une vélocité ahurissante, toute note est de la main d'un virtuose, qui créé une vérité de l'instant proprement sidérante, pour ainsi dire à chaque plan." - Le Nouvel Observateur

"Il y a de l'émotion et du sentiment, des questions sans réponses et des portes qui s'ouvrent. De la maîtrise et de l'organique, comme un oxymore magnifique qui dit la force du cinéma lorsqu'il ressemble à ce point à une offrande faite à la nature et à l'humanité." - L'Express

"Devant la caméra virtuose de Malick, et de par un montage juxtaposant parfois à la vitesse de l'éclair des moments décisifs, amorçant autant de changements imminents (...), les signes de métamorphoses font avancer l'intrigue (...) plus que leur résolution proprement dite. Toujours à l'affût de l'instant magique, de l'image en apparence anodine mais chargée de sens, Malick capte l'insaisissable" - Mad Movies

image

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés