10 histoires incroyables sur DRIVE sur Arte

Posté par michael le dimanche 18 février 2018 il y a 4 mois

The Driver est cascadeur le jour. La nuit, il vend ses services pour des braquages. Solitaire, il garde ses distances mais, pour aider Irène et son jeune fils qui habitent l'appartement voisin, il se retrouve embauché sur un job où il ne maîtrise rien.

Voici 10 histoires incroyables sur le film culte avec Ryan Gosling.

1. Un film qui aurait du être un blockbuster hollywoodien

Adapté d'un roman, le scénario a d'abord été écrit comme un gros film d'action à 60 millions de dollars de budget produit par le studio Universal. A l'époque, c'est l'anglais Neil Marshall, connu pour son film d'horreur The Descent, qui devait le réaliser avec Hugh Jackman dans le rôle du Driver.

2. Après le désistement de Hugh Jackman (suivi de Neil Marshall), c'est Ryan Gosling qui suggéra le danois Nicolas Winding Refn pour le remplacer.

Drive est le premier film américain de Nicolas Winding Refn après une première expérience (qui le mit au bord de la faillite personnelle) au Canada avec Fear X.

Drive est aussi le premier film qu'il n'a pas écrit lui-même.

3. C'est lors de sa première rencontre avec Ryan Gosling que le réalisateur, malade et délirant à cause de la grippe, a eu l'idée du style visuel de Drive.

Ryan Gosling raconte que, "Alors que je ramenais Nicolas, la chanson "I Can’t Fight This Feeling Anymore" de Reo Speedwagon est passée à la radio. Il s’est alors mis à chanter à tue-tête."

Et Nicolas Winding Refn de rajouter : "Quand cette chanson est passée à la radio, d’une certaine façon, elle m’a fait comprendre ce que pourrait donner le film. J’ai dit à Ryan que ce film, Drive, parlait d’un homme qui écoute des chansons pop dans sa voiture la nuit, parce qu’elles lui permettent de se libérer de ses émotions."

Malgré la grippe et les délires de son futur réalisateur, Gosling confirme : "C’est à ce moment-là que j’ai su que Nicolas était le réalisateur idéal pour ce film !"

4. C'est la babysitteur de Nicolas Winding Refn quand il était petit qui permit à Carey Mulligan d'obtenir le rôle d'Irène.

La réalisatrice danoise Lone Scherfig, qui avait gardé Refn quand il était petit, lui a fortement conseillé d'engager Mulligan pour le rôle. Elle avait en effet dirigé l'actrice dans Une éducation, rôle qui valut à Mulligan une nomination aux Oscars.

Mulligan, qui en grande fan du travail de Refn cherchait absolument à travailler avec lui, n'était en effet pas du tout le type d'actrice que recherchait le réalisateur au départ, le personnage étant latino-américaine dans le livre et le scénario.

5. On doit la fameuse veste laquée avec le scorpion à la costumière du film qui en a produit 13 au total.

Elle est directement inspirée du film expérimental Scorpio Rising datant de 1963. C'est le premier film que Refn conseilla à Gosling pour s'immerger dans son rôle.

6. Nicolas Winding Refn demanda conseil au réalisateur français Gaspard Noé pour la scène où le Driver défonce le crane de ses assaillants avec un marteau.

Gaspard Noé a filmé une scène similaire dans son film Irreversible avec Vincent Cassel et Monica Belluci.

7. Une spectatrice américaine déçue a porté plainte contre le film pour "publicité mensongère".

Sarah Deming, c'est son nom, pensait voir un film avec beaucoup de course-poursuites en voitures "comme dans Fast & Furious".

8. La chanson "A Real Hero" de College et Electric Youth n'a pas été composée en hommage au personnage du Driver mais au Capitaine Sully Sullenberger qui fit la une des journaux du monde entier en 2009.

Le Capitaine Sully Sullenberger, qui n'est autre que le grand-père d'Austin Garrick, un des membres d'Electric Youth, a fait la une des journaux du monde entier en 2009 en faisant atterrir son avion de ligne sur le lac Hudson tout près de New York, sauvant ainsi 155 personnes.

9. La suite de Drive existe

Elle a été écrite par James Sallis, l'auteur du roman adapté au cinéma, et publiée en 2012. Dans cette suite, le Driver a refait sa vie à Phoenix mais des tueurs sont à sa poursuite.

10. Ryan Gosling et Nicolas Winding Refn sont devenus très proches.

Ils ont à nouveau tournés ensemble dans Only God Forgives et le style visuel de Lost River, le premier film de Gosling en tant que réalisateur est très marqué par celui de Refn. Aussi, ils ont longtemps eu l'intention de faire ensemble un remake du film de science-fiction L'Age de Cristal.

 

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés