10 raisons de regarder HEAT

Posté par michael le vendredi 8 juin 2018 il y a 1 semaine

1. Inspiré (dans les grandes lignes) d'une histoire vraie

A Los Angeles, une bande de braqueurs dirigée par Neil McCauley se retrouve avec un meurtre sur les bras à cause d'une nouvelle recrue "indélicate". Une occasion en or pour le lieutenant Vincent Hanna, chargé de l'enquête...

Ce face-à-face est basé sur l'expérience d'un vrai flic de Chicago, Chuck Adamson, avec le vrai Neil McCauley. Michael Mann avait rencontré Adamson pendant le tournage de son premier film, Le Solitaire, basé sur le voleur Franck Hohimer qu'Adamson avait arrêté quelques années plus tôt. Adamson a ensuite servi de consultant sur Les Incorruptibles de Chicago et Deux Flics à Miami, deux séries produites par Mann.

image

image

2. Michael Mann

Heat est le cinquième film de Michael Mann et suit le beau succès rencontré par Le Dernier des Mohicans trois ans plus tôt. A cette occasion, il renoue avec le polar, son genre de prédilection après Le Solitaire en 1981, Le Sixième Sens en 1986 (première adaptation de l'histoire d'Hannibal Lecter au cinéma) et surtout ses séries Deux Flics à Miami et Les Incorruptibles à Chicago.

On lui doit plus tard le thriller économique Révélations avec Al Pacino et Russell Crowe, Collateral avec Tom Cruise et Jamie Foxx, Public Ennemies avec Johnny Depp et Christian Bale et l'adaptation ciné de Deux Flics à Miami.

image

3. Un projet de très longue date

Michael Mann envisageait de faire Heat depuis sa rencontre avec Chuck Adamson au début des années 80 - même si, à cette époque, il ne pense pas le réaliser lui-même.

A la fin de la décennie, il a alors l'occasion d'en faire une série dont il réalise le pilote. Intitulé L.A Takedown, ce pilote n'est finalement pas acheté par la chaîne de télé mais il est diffusé comme un téléfilm.

Suite à cet échec, Michael Mann, qui tient beaucoup à l'histoire, décide, cinq ans plus tard, de faire le remake de L.A. Takedown pour le cinéma.

image

image

image

4. Robert De Niro

Quand il accepte Heat, De Niro est au top de sa popularité. Il vient de tourner Casino avec Martin Scorsese et Frankenstein de Kenneth Branagh, et de réaliser son premier film Il Etait Une Fois dans le Bronx.

Pour la petite anecdote, l'acteur a eu une petite aventure avec Ashley Judd, de 25 ans sa cadette, sur le tournage.

image

5. Al Pacino

L'acteur, au moment de faire Heat, n'a pas tourner depuis près de deux ans, époque où, après avoir reçu son premier et unique Oscar pour Le Temps d'un Week-end, il enchaînait sur L'Impasse de Brian De Palma.

image

6. La toute première confrontation entre les monstres sacrés

A l'époque de la sortie de Heat, la stratégie de com' était simple : Pacino contre De Niro. Le choc des titans. Le choc des légendes. Scarface contre Al Capone. Serpico contre Travis Bickle.

Heat est en effet la première fois que les deux légendes du cinéma des années 70 se retrouvent face à face dans un film.

Ils étaient pourtant tous les deux à l'affiche du Parrain 2. Mais De Niro jouant le père, jeune, de Pacino, ils ne se croisaient jamais à l'écran.

Après Heat, ils remettront ça pour le très mauvais polar de 2008, La Loi et l'ordre.

image

7. Une scène de fusillade parmi les plus intenses du cinéma

image

8. Le deuxième film de Natalie Portman

Juste après le succès de Léon, la jeune Natalie Portman, alors âgée de 14 ans, fait dans Heat ses débuts dans une production hollywoodienne.

image

9. Une liste de seconds rôles ultra prestigieux

De Niro et Pacino, c'est bien beau. Mais à leurs côtés, il y a Val Kilmer (Les Doors), Jon Voight (Macadam Cowboy, Deliverance), Tom Sizemore (Tueurs Nés), Dennis Haysbert (24h Chrono), Hank Azaria, Jeremy Piven (Entourage) ou William Fichtner (Prison Break)...

image

10. Les critiques

"Michael Mann possède plus de punch et de talent (…) dans son petit doigt que n'importe lequel de ses contemporains." - Libération

"Michael Mann (…) signe là son film le plus convaincant." - Le Monde

image

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés