10 histoires incroyables sur Louis de Funès

Posté par michael le lundi 31 juillet 2017 il y a 4 mois

Voici 10 histoires incroyables que vous ne connaissiez peut-être pas sur l'acteur comique préféré des Français, toutes générations confondues.

1. Dans son premier film, il n'apparaît que 43 secondes

C'était dans La Tentation de Barbizon en 1946 pour lequel il n'apparaît même pas au générique. Ce genre de rôles, il va les tenir pendant plus de 10 ans, apparaissant dans les génériques comme "le peintre qui voit rouge" ou "un fou" ou "l'éclusier" ou "le touriste skieur" ou "un habitant du quartier"

image

2. Les petits métiers, il connaît

Dans sa vie, Louis de Funès a exercé les métiers de comptable, fourreur, étalagiste, décorateur ou musicien d'ambiance dans un piano bar.

image

3. Le rôle qu'il ne voulait pas tenir

Louis de Funès, dans sa carrière, a joué les racistes, les fourbes, les avares mais il y avait un rôle qu'il refusait de tenir : les maris volages. Ca non ! Ca allait à l'encontre de ses convictions.  C'était alors pour un projet de Jean-Marie Poiré (futur réalisateur des Visiteurs) écrit par Raymond Devos au début des années 70.

image

4. Jean Marais était jaloux de lui

Sur le tournage de Fantômas en 1964, la star Jean Marais ne se privait pas pour exprimer sa jalousie pour le succès grandissant du petit comique. L'acteur voyait en effet ses scènes de plus en plus raccourcir au grès du tournage au profit des scènes comiques de de Funès. C'est en grande partie à cause de la brouille entre les deux acteurs que la franchise s'arrêta après trois films.

image

5. La brouille avec Jean Gabin

Gabin et de Funès ont tourné ensemble dans La Traversée de Paris en 1956 et Le Gentleman d'Epsom en 1962. A l'époque, Gabin était la star incontestée quand de Funès un petit comique (presque) insignifiant. En 1967, sur le tournage du Tatoué, c'est sur un rapport d'égalité que les deux acteurs doivent se présenter. Et la guerre d'égo va faire rage, chacun demandant en permanence des modifications de scénarios pour tirer la couverture à lui.

image

6. La grève des expressions

Sur le tournage du Corniaud en 1964, Louis de Funès (et son épouse qui lui sert aussi d'agent) trouve que son personnage n'est pas assez présent à l'écran au profit de Bourvil. Il décide donc de jouer de la façon la plus neutre possible, refusant de faire ses mimiques qui l'on rendu célèbre. Sous la pression, Gérard Oury doit donc consentir à tourner des scènes uniquement avec de Funès qui n'étaient pas dans le scénario. Parmi ces scènes, la scène devenue culte de la douche avec le culturiste !

image

7. La brouille avec Edouard Molinaro

Les deux hommes ont tourné Oscar et Hibernatus ensemble mais l'entente était loin d'être cordiale. De Funès reprochait en effet au réalisateur de ne pas lui laisser assez de place au profit de ses partenaires et surtout de ne pas rire pendant ses prises.

image

8. Fidèle à son personnage

Pendant les évènements de mai 1968, de Funès est sur le tournage du Gendarme se marie.  Et il n'apprécie pas que les techniciens se mettent en grève en solidarité des étudiants et des ouvriers. Il demandera même au réalisateur, Jean Girault d'aller déterrer un coffre dans le jardin de son château contenant une importante somme d'argent et... des lingots d'or.

image

9. Le Gendarme et toutes les excentricités possibles

Le Gendarme de Saint-Tropez, c'est cinq suites. Il y a eu Le gendarme à New York, Le Gendarme et les extra-terrestres, le Gendarme avec des gendarmettes, le mariage du Gendarme ou le Gendarme chez les hippies. Mais parmi les nombreuses possibilités de suites, il y a eu Le Fantôme du Gendarme, Le Gendarme et la Vengeance des Extra-Terrestres (!) et même Le Gendarme dans l'espace et Le Gendarme au Japon !

image

10. Louis de Funès et le Splendid : rendez-vous manqué

Grand admirateur de la pièce Papy Fait de la résistance, Louis de Funès aurait pu jouer dans le film sorti l'année de son décès, en 1983. En effet, il est admis que le rôle de Papy avait été écrit pour lui. Mais Christian Clavier a déclaré que c'est en fait le rôle du demi-frère d'Hitler qui lui était destiné. Rôle finalement tenu par Jacques Villeret.

image

 

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés