5 scandales mettant en cause le gouvernement américain, avant ENNEMI D'ETAT

Posté par michael le mardi 12 novembre 2013 il y a 1 an

Dans Ennemi d'Etat, thriller paranoïaque de Tony Scott, Will Smith incarne un avocat se retrouvant traqué, malgré lui, par la NSA, l’agence de sécurité nationale américaine. Le film a presque 20 ans. Et pourtant, il est au coeur d’une actualité bouillante, l’ancien employé de la NSA, Edward Snowden, ayant révélé plusieurs scandales concernant l’agence, la mettant notamment en cause dans l’espionnage de chefs d’états alliés des Etats-Unis. L’occasion de plonger dans les scandales mettant en cause le gouvernement américain et les hommes et femmes les ayant débusqués.

image

1. Peter Buxtun contre le Département de la santé publique

En 1932 et 1972, à Tuskegee en Alabama, le Département de la santé publique américain contacta 600 hommes, tous afro-américains, tous pauvres, 399 d’entre eux affectés par la Syphilis, pour étudier les effets sur le long terme de la maladie sur le corps humain. En échange, ces hommes se virent proposer une couverture maladie gratuite. Problème : aucun d’entre eux ne fut jamais traité pour la maladie, ni même averti qu’il était infecté.

C’est grâce à un jeune employé du Département de la santé, Peter Buxtun, que le scandale fut rendu public. Entre temps, des dizaines d’hommes  sont décédés et leurs enfants et femmes contaminés.

En 1997, le Président Clinton présenta des excuses officielles pour cette étude “raciste” et “inhumaine”.

image

2. Coleen Rowley contre le FBI

Pendant que le Gouvernement américain feignait la complète surprise suite aux attentats du 11 septembre, l’agent du FBI, Coleen Rowley révélait dans un mémorandum de 13 pages, remis au directeur général du FBI et à la commission d’enquête sur les attentats, que son antenne à Minneapolis savait que Zacarias Moussaoui (un des terroristes) avait payé 8000$ pour des cours de pilotage d’un Boeing 747 et planifiait un attentat suicide.

Pourtant, malgré ces informations, elle révélait dans son mémo que sa hiérarchie l’avait empêchée d’enquêter sur cette piste, ce qui aurait permis de retarder, voire même d’éviter les attentats du 11 septembre.

image

3. Daniel Ellsberg contre les gouvernements Einsenhower, Kennedy, Johnson et Nixon

Analyste militaire, Daniel Ellsberg fut chargé en 1967 par le ministère de la Défense de créer une “bible” sur la Guerre du Vietnam pour permettre aux administrations suivantes de ne pas commettre certaines erreurs. Mais, à mesure qu’il avançait dans son travail, Ellsberg se retrouva face aux mensonges, subterfuges de quatre administrations gouvernementales successives, destinés à faire durer une guerre interminable et extrêmement meurtrière.

L’analyste dévoila donc les “Pentagon Papers” en 1971 au New-York Times, révélant notamment que l’administration Eisenhower avait des documents et informations confirmant que le Vietnam était une guerre perdue d’avance, que les Etats-Unis n’avaient aucun avantage à aider le Sud-Vietnam et étaient donc entrés en guerre uniquement pour des manoeuvres politiciennes, et que de nombreux raids ont été menés sans en avertir le peuple américain.

Ellsberg a été accusé d’espionnage, de vol et de conspiration mais le procès n’a jamais été à son terme quand il fut révélé que le Gouvernement avait illégalement espionné ses communications.

image

4. Gary Webb contre la CIA

En 1996, le journaliste Gary Webb, du San Jose Mercury News, révélait que la CIA avait fermé les yeux devant le trafic de cocaïne et de crack entre le Nicaragua et les Etats-Unis dans les années 80. Il révélait également que l’administration Reagan faisait en sorte que les trafiquants ne soient jamais inquiétés par la justice.

Webb expliquait que les immenses profits générés par ce trafic permettait de financer les Contras, un groupe rebelle supporté par l’administration Reagan et s’opposant au gouvernement socialiste en place au Nicaragua.

Suite à cet article, une campagne de diffamation sur le sérieux du travail de Webb a été engagée et le journaliste fut renvoyé du San Jose Mercury News. Il n’a jamais pu retrouvé un travail dans le journalisme. Il a été retrouvé mort en 2004, deux balles dans la tête. Une mort considérée par la justice américaine comme un suicide (!).

Depuis, grâce à la déclassification de certains documents classés secrets, le travail de Webb a été réhabilité.

Son travail a fait récemment l’objet d’un film, KILL THE MESSENGER, avec l’acteur Jeremy Renner dans le rôle de Webb. Le film devrait sortir en 2014.

image

5. Bunny Greenhouse contre le Ministère de la défense du Gouvernement Bush

En 2003, Bunny Greenhouse, la responsable des achats dans le Corps des Ingénieurs de l’Armée américaine, révélait que le Gouvernement Bush avait favorisé la compagnie Halliburton pour la reconstruction des puits de pétrole en Irak. Elle révélait qu’il n’y avait eu aucun appel d’offres et que le Ministère de la Défense avait juste fait un chèque de 7 milliards de dollars.

En 2011, Greenhouse a porté plainte contre le corps des Ingénieurs pour le harcèlement dont elle a été victime suite à ses révélations.  Elle a reçu 970 dollars de dommages et intérêts.

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés