10 histoires incroyables sur la saga L'ARME FATALE

Posté par michael le mardi 3 juin 2014 il y a 10 mois

1. Leonard Nimoy, le célèbre Spock dans Star Trek, a refusé de réaliser le premier film car il le jugeait "trop violent"

Il a préféré réaliser Trois Hommes et un Bébé, le remake américain de Trois Hommes et un Couffin.

image

2. Une séquence montre un poster du film The Lost Boys, un film qui, pourtant, ne sortirait que plusieurs mois après la sortie de L'Arme Fatale.

Ce film de vampires avec Kiefer Sutherland était produit par Richard Donner, le réalisateur de L'Arme Fatale, qui a vu là l'opportunité de faire un peu de pub teasing pour sa prochaine sortie.

image

3. Le premier film n'était jamais censé avoir de suites.

Dans le scénario et dans la première version du film tournée, Riggs et Murtaugh se séparaient avec Murtaugh décidant de prendre sa retraite. Cette scène est visible dans les bonus du DVD de L'Arme Fatale 4. Finalement, au dernier moment, Richard Donner décida de changer cette fin pour la rendre plus "ouverte".

image

4. Dans le premier scénario de L'Arme Fatale 2, Mel Gibson devait mourir - ce qui a valu son job au scénariste.

Shane Black, le scénariste du premier film, avait notamment décidé que Riggs devait mourir à la fin, ce qui n'était vraiment pas du goût de la production et du studio.

Le scénario est finalement crédité à Jeffrey Boam qui avait précédemment écrit Dead Zone, The Lost Boys et Indiana Jones et la dernière Croisade.

image

5. C'est dans L'Arme Fatale 2 qu'il y a le plus de morts.

33 au compteur ! Le numéro 4 est à 30. Le numéro 1 est à 26. Le numéro 3 termine la marche à 17.

image

6. La scène de l'explosion du bâtiment au début de L'Arme Fatale 3 est une vraie explosion.

Le bâtiment, ancienne mairie de la ville d'Orlando, devait être démoli et la production de L'Arme Fatale 3 a pensé qu'une vraie explosion serait plus réaliste que des effets spéciaux. Par conséquent, c'est la production qui a payé pour la démolition.

Le policier qui dit "bravo" à Riggs et Murtaugh à la fin de la scène est en fait Bill Frederick, le maire d'Orlando !

image

image

image

7. L'Arme Fatale 4 est le tout premier film américain de Jet Li. Et également le tout premier film de sa carrière où il joue un méchant.

Il remettra ça dans La Momie : La Tombe de l'empereur dragon et dans Rogue. 

image

8. L'Arme Fatale 4 est le seul film de la saga où Mel Gibson n'a pas une coupe de cheveux mulet.

image

9. Jeffrey Boam, le scénariste du numéro 2 et du numéro 3, avait écrit un script pour le numéro 4 qui n'a finalement pas été utilisé, les producteurs lui préférant celui du novice au cinéma, Channing Gibson.

Channing Gibson s'était précédemment illustré sur les séries Hôpital St Elsewhere, l'ancêtre de Grey's Anatomy, et Murder One qu'il a créé.

image

10. Un reboot de la saga est dans les cartons de Warner Bros.

Pendant de nombreuses années, il a été question de faire L'Arme Fatale 5. Mais depuis la descente aux enfers de la carrière de Mel Gibson, il n'en est plus question.

A Hollywood, quand on ne peut plus faire de suite, qu'est-ce qu'on fait ? On fait un reboot. Comprendre : on reprend tout à zéro. Aux dernières nouvelles (mai 2014), Justin Lin (réalisateur de Fast & Furious 4, 5 et 6) serait aux manettes avec un scénario de Will Beall (Gangster Squad) et Chris Hemsworth (Thor) dans un des rôles principaux.

image

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés